Les chirurgiens esthétiques marocains s’indignent suite au reportage de « Sept à huit » sur TF1

Par le 15 février 2021 à 9:55 - 98 réactions

La société marocaine de chirurgie plastique réparatrice et esthétique (SMCPRE) s’est insurgée dans un communiqué de presse, paru il y a quelques jours, après la diffusion du reportage sur la chaîne française TF1 sur la chirurgie esthétique au Maroc.

Publicité

L’émission “les silhouettes de Casablanca, bistouri à tout prix” avait affolé la toile à cause de l’appellation “silhouette Ferrari design”, du célèbre docteur Guessous, basé à Casablanca. Mais aussi pour l’image dégradante et caricaturale donnée concernant les femmes marocaines et les dépeignant comme des bimbos écervelées.

Publicité

La SMCPRE a été outrée par “les images véhiculées ainsi que les messages contenus dans ce reportage” et ont tenu à faire savoir “leur désaccord avec l’approche et le traitement qui manquent d’objectivité dans la réalisation de ce reportage”.

La même source a notamment précisé que “les images diffusées ainsi que les chiffres mentionnés ne représentent aucunement la réalité de l’activité de la quasi-totalité des praticiens de la chirurgie plastique réparatrice et esthétique au Maroc dont le niveau et le professionnalisme sont mondialement reconnus”.

Humaniste, je cherche avant tout à raconter des histoires qui peuvent vous inspirer. Journaliste dans l'âme depuis mon plus jeune âge.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

4 surfeurs marocains sexy à suivre immédiatement

Mon beau Maroc : Les 5 plus belles Oasis du Maroc

Comment les supermarchés vous font dépenser plus d'argent

Quiz : Programme ton dimanche et on te dira quoi prendre au déjeuner

6 choses que tu vis quand tu perd ton téléphone

Ces 7 guitaristes qu'on a tous déjà croisés

Les 7 questions connes qu'il faut arrêter de poser

Quand les moments passés sur la route sont parfois meilleurs que les vacances elles-mêmes

6 recettes de sandwich quand tu es un étudiant fauché !

12 choses qui arrivent quand tu vis à l'étranger et que tu rentres bientôt au Maroc