fbpx

Maroc : Un programme d’autonomisation des femmes dans les régions d’Ouarzazate et d’Essaouira

Par le 25 mars 2018 à 18:43 - 23 réactions

Afin de contribuer à la libération des femmes rurales marocaines, ONU Femmes Maghreb et Coca-Cola Maroc ont mis au point un programme d’autonomisation des femmes dans les régions d’Ouarzazate et d’Essaouira. Ce programme est censé contribuer au développement des capacités et des connaissances techniques, ainsi qu’à la formation des femmes agricultrices marocaines.

Publicité

lematin.ma

Les femmes représentent 50,3% de la population marocaine. Parmi elles, huit sur dix n’ont aucun revenu à l’échelle nationale. Au niveau rural, cela monte à neuf femmes sur 10. Un chiffre qui contraste grandement avec celui de la gente masculine, où 3 hommes sur 10 souffrent de n’avoir accès à aucune source de revenue. Plus alarmant, à peine 1% des femmes marocaines sont propriétaires foncières au Maroc.

Un partenariat public-privé initié par ONU Femmes Maghreb et Coca-Cola Maroc, en coopération avec l’état marocain prend aujourd’hui forme. Il vise à accompagner les femmes dans leur autonomisation, notamment dans les régions d’Ouarzazate et d’Essaouira. Le programme contribuera ainsi au développement des compétences et  la formation des femmes agricultrices marocaines.

Publicité

Nezha El Ouafi Secrétaire d’Etat chargée du développement durable constate que : «le changement climatique, la désertification, l’érosion de la biodiversité, ainsi que la raréfaction des ressources en eau et le manque d’infrastructures d’assainissement, affectent particulièrement les femmes». Alors que la Secrétaire d’Etat chargée de la pêche maritime, Mbarka Bouaida, ajoute que:  «l’approche genre a été intégrée, depuis 2008-2009, aussi bien dans le Plan Maroc Vert que dans le Plan Halieutis».  Soulignant ainsi que les efforts sont consentis, même s’ils ne sont pas encore suivis de résultats.

Il nous reste donc beaucoup de travail…

Je suis passionné de nutrition et de gastronomie marocaine. Mon combat est de faire reconnaître que les deux sont complémentaires. Je suis également passionné de voyage et de découvertes, mais on dit que la plus belle chose à offrir au monde c'est soi. Alors j'aime les traditions et voue un culte déraisonné pour celles de notre pays.

Publicité

Les indémodables

Berceau du cannabis : 7 choses à savoir sur Ketama

Tu es sur le point de te marier ? Voici 8 bonnes raisons d'enterrer ta vie de jeune fille

10 choses que vous ignorez probablement sur le drapeau marocain

6 choses que tu fais quand on te coupe l'électricité

21 photos historiques que vous n'avez peut-être jamais vues

Si tu n'es pas du tout photogénique, tu te reconnaîtras sûrement dans cet article

Les 16 trucs les plus chiants de l’été

5 manières de gagner une dispute sans arguments

13 choses pour vous remonter le moral en attendant le week-end

9 choses qui hantent toute Marocaine durant Ramadan