Nous sommes allés à la rencontre du jeune Marocain à l’origine de l’association qui fait des miracles à Ksar El Kbir

Kenza Amri

Par le 8 juin 2018 à 17:43

« Amri al walida », un concept simple qui fait des miracles à Ksar El Kbir auprès des personnes âgées souffrant d’isolement.

facebook.com ENSEMBLE (Ecipa.maroc)

À l’origine de cette initiative florissante, un jeune Marocain plein d’ambitions et bien déterminé à faire changer les choses. Nous sommes allés à sa rencontre pour en apprendre davantage sur l’association « Ensemble contre l’isolement des personnes âgées« .

facebook.com ENSEMBLE (Ecipa.maroc)

Labib Elmsaadi est un jeune Marocain ayant travaillé en tant que chauffeur de taxi pendant plus de 16 ans à Paris. En 2017, suite à la mort de son père, sa mère s’est retrouvée seule à Ksar El Kbir. C’est à ce moment que Labib, enfant unique, a pris conscience de la fragilité, de la précarité et de la solitude dont souffrent un grand nombre de personnes âgées au Maroc. Sa mère refusant de le rejoindre en France et lui travaillant d’arrache pied à Paris, les seuls contacts qu’ils avaient se limitaient aux quelques coups de fil via le téléphone fixe. Des contacts  rares et insuffisants. Impuissant face à cette situation, le jeune Marocain a cherché en vain une association ou un groupe de soutien qui pourrait venir en aide à sa mère. Sans résultat. Le déclic a eu lieu il y a un an et demi, le jour où en rentrant chez lui, il a rencontré par pur hasard, en bas de son immeuble parisien, un groupe de bénévoles faisant partie d’une association de lutte contre l’isolement des personnes âgées, qui rendaient visite à un habitant du quartier.

C’est à cet instant même que son destin a basculé.

facebook.com ENSEMBLE (Ecipa.maroc)

Il a ainsi décidé de tout laisser tomber à Paris pour rentrer au Maroc s’occuper de sa mère et lancer l’initiative « Amri Al Walida« , une première à Ksar El Kbir.

facebook.com ENSEMBLE (Ecipa.maroc)

Aujourd’hui, le président-fondateur de l’association ne peut qu’être fier du travail réalisé. En se confiant à nous, il n’a pas manqué de nous rappeler que les personnes âgées représentent aujourd’hui 10% de la population marocaine. Et ce nombre ne devrait cesser d’augmenter durant les prochaines années, atteignant 15% en 2030 et 23% à l’horizon 2050, selon Helwatch. Selon la même source, seuls 40% des personnes âgées au Maroc ont une couverture sociale.

Labib Elmsaadi est bien décidé à faire de sa mission sur terre l’aide aux personnes âgées à travers l’association à laquelle il dédie aujourd’hui tout son temps.

À l’heure d’aujourd’hui, selon une étude réalisée par l’ONG HelpAge International, le Maroc est classé 81ème sur 91 pays à travers le monde en ce qui concerne la situation des personnes âgées. D’après cette même étude, les personnes âgées au Maroc souffrent non seulement d’un mauvais état de santé, d’une insécurité financière mais également d’un environnement défavorable (incluant un manque d’accès aux transports publics et un manque de connexions sociales).

À travers les actions de l’association « Ensemble contre l’isolement des personnes âgées », les bénévoles entendent bien sensibiliser la société marocaine sur la problématique du vieillissement de la population marocaine et le besoin d’aides à domicile aux personnes âgées isolées. Sensibiliser, mais surtout agir par la création de centres d’accueil du jour, où les bénévoles conduisent les personnes âgées et les aide à préparer leurs repas dans le cadre d’une « cuisine solidaire« .

Ainsi, de jeunes Marocains donnent de leur temps pour venir en aide aux personnes âgées, en apportant un soutien moral, matériel, en discutant avec elles, en prêtant attention à leurs besoins, en prenant de leurs nouvelles, en changeant une ampoule, en déplaçant un matelas ou simplement par un sourire.

Par toutes ces petites actions, les bénévoles améliorent de jour en jour la situation des personnes âgées à Ksar El Kbir et ne comptent certainement pas s’arrêter en si bon chemin.

Rénover des habitats insalubres, lutter contre la précarité, acheter des médicaments, discuter avec des médecins pour programmer des interventions chirurgicales gratuites dans le cadre de caravanes médicales, essayer de faire sortir les personnes âgées chez elles et optimiser leurs contacts sociaux et leur accès aux soins… voilà quelque unes des actions menées par Labib et la dizaine de bénévoles qui l’accompagnent.

facebook.com ENSEMBLE (Ecipa.maroc)

Une initiative citoyenne louable qu’on espère voir grandir davantage.

Kenza Amri

J’ai soif de découverte et d’aventures. Passionnée de voyage et d’écriture, sportive, rêveuse et pétillante de vie, je ferais tout ce qui est en mon possible pour partager mes idées, aussi déroutantes que drôles, avec dynamisme et enthousiasme.

Les indémodables

9 situations qui te font sentir vieux, très vieux

Mon beau Maroc : Destination Chefchaouen

Ces horreurs que nos parents nous faisaient porter quand nous étions enfants

25 films qui te donnent envie de rester célibataire

13 choses qui t'arrivent quand tu commences à ramener le boulot à la maison

9 galères par lesquelles on passe avant de se trouver un appartement d'étudiant

8 petites comparaisons entre le Maroc et l'Algérie en illustrations

8 choses qui marquent le Marocain qui n'a pas de vacances

Les 10 aliments à consommer pour garder la forme

16 jeux vintage qui ont fait votre bonheur