Quand une ville fantôme se transforme en oeuvre d’art

Par le 25 février 2014 à 1:41

Quoi de mieux qu’une ville abandonnée pour exprimer son art ?

Publicité

Délaissé par ses habitants suite à l’installation d’une centrale nucléaire dans les années 70, le village de Doel situé au nord-est de la province de Flandre-Orientale en Belgique, est désormais considéré comme une ville fantôme.

En attendant que cet endroit soit détruit ou transformé, des artistes de rue laissent libre court à leur imagination et font de cet endroit inhabité une sublime toile géante.

Publicité

Romany WG, photographe d’exploration urbaine a réalisé des clichés aussi surprenants que magnifiques de ce gigantesque terrain de street art.

 

doel-street-art-1 doel doel-street-art-15 doel-street-art-13 doel-street-art-11 doel-street-art-8

Etudiante en école de commerce et gestion, je me passionne pour les arts (plus précisément la musique et la photographie). Mon hyperactivité me pousse à toucher à tout et à surtout découvrir de nouvelles choses.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Quiz : Réponds à ces questions et on te dira combien tu auras d'enfants

12 choses qui se passent quand ton binôme de stage est aussi ton meilleur pote

Quiz : Quel type de collègue toxique es-tu ?

10 choses que vous avez déjà faites mais que vous n'avouerez jamais

Il est un parfait 'Kdidib', voici comment le détecter...

14 types de personnes qu'on trouve dans un cinéma

Les 10 meilleurs joueurs de Poker marocains

Il n'y a pas si longtemps, le Maroc c'était ça...

18 choses qui énervent tout Marocain

Ismael El Iraki : « Un film c’est la force d’un groupe »