fbpx

Quand une ville fantôme se transforme en oeuvre d’art

Par le 25 février 2014 à 1:41

Quoi de mieux qu’une ville abandonnée pour exprimer son art ?

Publicité

Délaissé par ses habitants suite à l’installation d’une centrale nucléaire dans les années 70, le village de Doel situé au nord-est de la province de Flandre-Orientale en Belgique, est désormais considéré comme une ville fantôme.

En attendant que cet endroit soit détruit ou transformé, des artistes de rue laissent libre court à leur imagination et font de cet endroit inhabité une sublime toile géante.

Publicité

Romany WG, photographe d’exploration urbaine a réalisé des clichés aussi surprenants que magnifiques de ce gigantesque terrain de street art.

 

doel-street-art-1 doel doel-street-art-15 doel-street-art-13 doel-street-art-11 doel-street-art-8

Etudiante en école de commerce et gestion, je me passionne pour les arts (plus précisément la musique et la photographie). Mon hyperactivité me pousse à toucher à tout et à surtout découvrir de nouvelles choses.

Publicité

Les indémodables

Maroc : Les 10 plus belles voitures du moment

8 choses que les filles aimeraient ne plus perdre

Ces 15 stars mondiales sont d'origine arabe

6 adresses pour un afterwork réussi à Casablanca

13 choses auxquelles une fille pense avant d’aller à la plage

Quiz : Es-tu un flemmard ? Bezaf ou chwia ?

10 photos que tout Marocain a forcément déjà prises

40 vérités masculines qu'il faudrait que les femmes sachent

8 endroits où prendre un petit déjeuner à moins de 150 dhs à Rabat

20 mensonges que les filles se disent avant de sortir en boite