fbpx

Rabat Business School (UIR) figure dans le classement QS World University 2023

Par le 4 octobre 2022 à 16:56 - 211 réactions

L’Université internationale de Rabat ne cesse de briller à l’international. Cette fois-ci avec, pour la deuxième année consécutive, Rabat Business School intègre le prestigieux classement QS World University 2023, indique Les Ecos.

Publicité

Dans ce classement, quatre masters se sont démarqués pour figurer parmi les meilleurs au monde : Master in Finance et Économie Appliquée – CCA, Master in Management (Programme Grande École), Master in Strategic & Digital Marketing, Master in Supply Chain Management & Purchasing.

Publicité

“La présence de Rabat Business School dans les classements du Financial Times et de QS World s’inscrit dans notre vision qui consiste à devenir la référence mondiale des business schools en Afrique. Ces classements soulignent la qualité académique nos programmes de formation et de recherche, la dimension internationale de l’École ainsi que l’excellent niveau d’employabilité de nos diplômés”, déclare Olivier Aptel, Directeur général et Doyen de Rabat Business School.

Le classement dispose de quatre critères de sélection et d’évaluation : L’employabilité des diplômés/ La réputation de l’École auprès des entreprises/ Sa réputation internationale/ La diversité internationale du corps professoral.

Pour rappel, Rabat Business School est accréditée AACSB, et classée dans le top 100 mondial par le Financial Times.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Maghreb United : la playlist de la nouvelle scène qui fait du bien (et réfléchir)

Zlatan Ibrahimovic a été testé positif au Coronavirus

Voici les 4 meilleures universités marocaines au niveau maghrébin

15 choses que seuls ceux qui sont nés dans les années 90s comprendront

Comment 'soi-disant' reconnaître une Bent Nass ?

10 bonnes raisons de sortir avec un sportif

Comment 'réellement' reconnaître une Bent Nass ?

6 choses qui ne peuvent t'arriver qu'un 1er janvier

10 choses que les amoureux des micro-siestes vont adorer savoir

Voici pourquoi j'ai décidé de ne pas quitter le Maroc