fbpx

Sidi Slimane: un individu arnaque des chômeurs et part avec 20M de dhs

Par le 16 novembre 2021 à 7:46

En arnaquant des jeunes chômeurs en leur proposant des contrats de travail factices en Europe, un immigré marocain résidant aux Pays-Bas a pris la fuite, avec 20 millions de dirhams.

Publicité

 

Publicité

C’est certainement l’une des plus grandes arnaques de la région. A Sidi Slimane, des centaines de jeunes ont été victimes d’un immigré marocain et d’un intermédiaire spécialisé dans l’immigration et les contrats de travail factices.

 

A l’origine de cette arnaque, la circulation d’une annonce à Sidi Slimane: des opportunités d’emploi importantes et garanties dans plusieurs pays européens et au Canada, raconte une source locale au site Kifach.com, repris par Al Ahdath Al Maghribia dans sa livraison du 16 novembre.

 

Derrière cette annonce, un immigré marocain résidant aux Pays-Bas, propriétaire d’un immeuble et d’un café à Sidi Slimane. Dans la région, il est connu pour ses services permettant aux jeunes d’immigrer clandestinement en Europe.

 

Selon la même source du site électronique, l’information se répand au sein des jeunes chômeurs aspirant à une vie digne. L’annonce suscite l’engouement de ces jeunes lorsqu’il s’est avéré que trois contrats de travail ont été véritablement signés, permettant à trois jeunes de réaliser leur rêve d’immigrer en Europe et y travailler.

 

Selon le quotidien, le nombre des  victimes est estimé entre 300 et 400 jeunes de Sidi-Slimane. Ces derniers ont coûté, pour chaque victime, entre 100.000 et 150.000 dirhams. Une fortune pour des jeunes chômeurs qui ont cru voir enfin le bout du tunnel.

 

Pour arnaquer ses victimes, cet intermédiaire ne demandait que les deux tiers de la somme convenue. Le tiers restant devait être encaissé la veille du départ . Au total, cet individu aurait encaissé pas moins de 20 millions de dirhams.

 

Selon la source citée par Al Ahdath Al Maghribia, l’individu, en cavale avec la somme encaissée, est un intermédiaire travaillant pour un réseau d’immigration clandestine.  Il est actif sur l’axe Kénitra-Sidi Slimane. Ce réseau, selon  le journal il serait dirigé par une personnalité influente.

 

Pour contester cette arnaque, près de 200 jeunes se sont réunis vendredi dernier devant le café appartenant à l’immigré marocain, en espérant pouvoir récupérer leur argent. En vain.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Mode d'emploi : Comment réanimer une conversation après le terrible 'Ewa' ?

Quiz : À quelle vitesse tombes-tu amoureux(se) ?

J'ai supprimé Facebook, Instagram et Snapchat de mon téléphone ... et je le vis bien

18 expressions marocaines qui deviennent cheloues lorsqu'on les traduit en français -Partie 2-

10 raisons pour lesquelles les Marocains adorent la simplicité

11 règles simples pour un ventre plat et svelte

9 émotions par lesquelles tu passes quand tu regardes un match du Real Madrid

6 métiers du digital qui paient le mieux au Maroc

Mon beau Maroc : Ouirgane, la perle de l'Atlas

7 manières de dire 'Je t'aime' quand tu es marocain