Top 5 des pires méthodes de torture infligées aux femmes dans le passé

Par

Il faut dire que vivre au moyen-âge n’était pas toujours cool, surtout quand on était une femme. Pour différentes raisons, en général tout aussi absurdes les unes que les autres, les femmes ont subi beaucoup de torture injustifiée. Voici notre sélection des pires méthodes infligées aux pauvres dames médiévales.

Publicité

1. L’âne espagnol

Pour faire simple, voilà comment ça se passe : On fait asseoir la femme sur des pics pointus. Le corps se déchire ensuite très lentement grâce à l’action des poids attachés aux deux pieds… aïe.

Publicité

2. Les pieds bandés

Une coutume très connue en Chine qui a perduré jusqu’au 19 ème siècle, et qui consistait à bander à temps plein les pieds des femmes dès leur plus jeune âge afin qu’ils restent tout petits. Au-delà du fait que cela faisait un mal de chien, le résultat était pour le moins horrible à voir…

3. L’excision

Un acte barbare qui continue toujours d’exister. Aujourd’hui encore, près de 200 millions de femmes dans le monde seraient excisées. L’excision est une forme de mutilation des parties génitales féminines, souvent du clitoris ou des petites lèvres. Cette mutilation est pratiquée de manière rituelle dans de nombreux pays d’Afrique (Egypte, Soudan, Somalie, Guinée, Mali, Mauritanie, Sénégal…), mais aussi en Indonésie et en Malaisie. Elle existe aussi au Pérou, en Colombie, en Inde…

4. La « bride-bavarde »

Cet instrument de torture et d’humiliation surtout a vu le jour en Ecosse, au 17 ème siècle. Il sera ensuite également popularisé en Angleterre. Il était utilisé sur les femmes bruyantes, toujours enclines à troubler le calme public et prêtes à se disputer avec le voisinage. L’objet très désagréable et parfois tranchant leur était mis sur le visage afin de les empêcher de parler. Par ailleurs, on les forçait à faire le tour du village en le portant afin de donner l’exemple. Une torture doublée d’humiliation.

5. La ceinture de chasteté

La masturbation étant considérée comme un grand péché, on a dû inventer ce merveilleux objet servant à empêcher les garçons et les filles de se faire plaisir. Il s’agit d’une ceinture en fer avec des pics tranchants devant les parties génitales… de quoi décourager les mains baladeuses à s’aventurer plus bas.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Chronique d'une diabétique : Le jour où j'ai appris le diagnostic et comment je l'ai vécu

Legzira parmi les 40 belles plages au monde

17 phrases que les filles rondes en ont marre d'entendre

13 bonnes raisons de rester célibataire...

Mon beau Maroc : Ouarzazate, le désert hollywoodien

11 clichés qui prouvent que vous êtes un vrai Marocain

Ils ont gagné au loto et ça a ruiné leur vie... Voici leurs histoires

7 bonnes raisons de sortir avec un surfeur

Quiz : Quel type de maman es-tu ?

10 amis marocains qu'il faut éviter d'emmener en voyage