fbpx

Sur un groupe Facebook, 60.000 Marocains s’accordent à boycotter les femmes fonctionnaires

Par le 28 décembre 2022 à 12:46

Publicité

Brandir haut et fort cet appel à la veille de l’année 2023, parait de l’avis de plusieurs, anachronique. On ne conteste pas le choix d’épouser une femme au foyer, c’est une liberté universelle mais influencer ce choix, relève de la démagogie, de la propagande, de l’hostilité sociale.

L’ex-rappeur Cheikh Sar est au cœur d’une nouvelle polémique. Connu pour ses propos misogynes et sexistes, Ilyass Lakhrissi, de son vrai nom, a une nouvelle fois fait parler de lui et toujours de la mauvaise manière. Cheikh Sar serait à l’origine d’une massive compagne visant les femmes actives. En deux jours seulement, son groupe Facebook qui s’intitule « Des Marocains contre le mariage avec les femmes actives » a embrasé la sphère digitale au point de cumuler plus de 60.000 membres avant qu’il ne soit piraté et fermé définitivement.

Publicité

Ilyass n’en est pas à premier coup d’essai et ce groupe Facebook n’est autre qu’une manière à lui de propager ses idées archaïques. Ces mêmes idées qu’il défend bec et ongles depuis quelques années déjà. Sur ce groupe Facebook, les administrateurs influencent les « dubitatifs » et lynchent sans vergogne les défenseurs de la cause féminine.

Une femme active n’est nullement qualifiée pour le mariage. C’est juste une égoïste aveuglée par son ambition et sa cupidité qui n’est pas apte à prendre soin de son mari, de sa famille et de son foyer. – Ilyass Lakhrissi.

Plus haut, nous avons écrit le mot anachronique, et voilà pourquoi. La société de consommation qui s’impose à nous exige deux salaires dans un même ménage pour joindre les deux bouts, c’est donc un fiasco pour cet appel. Si l’on cherche en quoi dérangerait la femme fonctionnaire, on ne voit qu’une chose : elle apporte le confort financier et ce dernier, couvre les soucis et tracas du quotidien.

La liste est longue et cette position de lancer gratuitement une vague d’hostilités contre la femme fonctionnaire relève d’une mentalité archaïque pour ne pas dire primitive. La personne qui lance ce genre d’appel doit porter dans son subconscient un profond dérangement relatif à la femme en général, fonctionnaire ou pas. Et voici quelques caractères révélateurs : jalousie, dominance, le complexe intellectuel et sentiment d’infériorité.

Notre Cheikh doit nous raconter un exemple d’un homme qui a échoué dans son ménage parce que l’épouse est fonctionnaire. Quoi qu’il raconte, la fonction n’affecte nullement un ménage. Alors pourquoi cet acharnement contre la femme fonctionnaire, qu’on peut interpréter en termes juridiques, incitation à la haine et atteinte à l’ordre social. Attention, parce que c’est passible d’une poursuite judiciaire.

Un slogan du genre sur les réseaux sociaux est tout à fait contraire à l’éthique sociale et à la déontologie de la communication. Cheikh Sar ou Ilyass Lakhrissi n’a qu’à bien se tenir.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

10 comptes Instagram de jeunes Marocaines à suivre de toute urgence

10 amis marocains qu'il faut éviter d'emmener en voyage

Les 12 cameras-cachées les plus effrayantes de tous les temps

A voir et à revoir, voici la liste des plus beaux films d'amour

Ce à quoi tu penses quand tu es sur Instagram

Tu as ta propre entreprise ? Ces 12 situations vont te parler

10 bonnes raisons de visiter le parc d’attraction Sindibad

8 genres de profs que vous avez forcement eu

9 faits que vous ignorez probablement sur les boissons gazeuses

20 plus belles photos de Moulay El Hassan