Trois mois de prison pour avoir nommé son accès Wifi ‘Daech 21’

Par le 6 novembre 2016 à 17:05

jeune-homme-menotte-comissariat

Publicité

« Apologie du terrorisme » est le motif pour lequel un jeune dijonnais de 18 ans est condamné à trois mois de prison avec sursis pour avoir nommé son accès Wifi « Daech 21 ». Apeuré par le nom peu commun de l’accès, un voisin s’est dépêché, juillet dernier, d’alerter la police locale. Dans cette psychose du terrorisme, les autorités de Dijon ont pris la chose très au sérieux et, de main forte, ont ouvert une enquête.

La défense, quant à elle, pense que c’est une aberration de mettre un jeune garçon devant la justice pour des propos immature et sans fondement. « Il a simplement utilisé ces mots « Daesh 21 ». C’est une bêtise d’un jeune de 18 ans qui n’est pas en mesure d’expliquer pourquoi il l’a fait ». confie-elle dans une déclaration publique.

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

12 situations où tu sens qu'on compte sur toi sans te le dire pour autant

13 raisons pour lesquelles un R’bati n’aura d’yeux que pour une R’batia

12 choses qui prouvent que tes années à l'université sont les meilleures

Les 13 souvenirs d’enfance que tout Marocain garde de la Fête de l’Aïd Lkbeir

6 jeux tout droit sortis de Microsoft Excel

8 raisons de ne jamais épouser un Marocain

5 choses à savoir sur la reprise des vols internationaux au Maroc

10 marocains qu'il ne faut absolument pas connaître

11 personnes qu'on a tous connu sur Instagram

Découverte : Pietro Sedda, l'italien aux tatouages surréalistes