fbpx

Une femme politique condamnée pour harcèlement sexuel à Essaouira

Par le 29 octobre 2021 à 7:34

 

Publicité

Le tribunal de première instance d’Essaouira a condamné à quatre mois de prison avec sursis une ex-conseillère pour avoir harcelé sexuellement un homme via WhatsApp. L’affaire a éclaté en mars dernier, suite à la plainte déposée par la victime.

 

Publicité

 

Selon le quotidien Assabah, le plaignant explique qu’après avoir pris son numéro chez sa femme, l’ex-élue a commencé à lui envoyer, via WhatsApp, des messages et des vidéos à connotation sexuelle, tout en lui téléphonant à des heures tardives de la nuit.

L’homme confie avoir demandé plusieurs fois à l’accusée de cesser de le harceler, au risque de la poursuivre en justice, mais elle a continué son cyberharcèlement sans se soucier des conséquences. C’est ainsi que la victime a décidé de porter plainte avec comme preuves, les enregistrements audio et les messages écrits.

Convoquée pour répondre des faits qui lui sont reprochés, la mise en cause a essayé de nier les faits en mettant tout sur le dos de son fils handicapé. Mais le président l’a confrontée aux messages et aux enregistrements, ainsi qu’à l’incapacité de son fils de se servir du portable.

Persévérante, réservée et solitaire. Beaucoup d’échecs ont fait que je ne croyais plus en moi, mais je ne me suis jamais résigné, car la vie c’est des montagnes russes et les échecs deviennent avec le temps une source de motivation.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Quiz : Quel type de conducteur es-tu ?

10 choses qui t'arrivent quand tu voyages à l'étranger pour la première fois

Tu sais que tu es prêt(e) à déclarer la guerre aux moustiques quand...

Qui est l'auteur qui se cache derrière l'emblématique Hunter X Hunter ? Y aura-t-il un retour probable du manga ?

12 SMS qui prouvent qu'elle est tout sauf intéressée

5 manières de gagner une dispute sans arguments

Quiz : Tu es plutôt team Call of Duty ou FIFA 19 ?

Qui est Jubantouja, ce groupe qui nous emporte avec de la poésie amazigh teintée de rock et folk ?

Negafa, Guerrab... ces métiers propres à notre culture

5 choses qui font que le télétravail c’est pas mal quand même