Une Marocaine, arrêtée, après avoir tué son époux afin de rester avec son amant

Par le 5 mars 2021 à 13:46

Une bien sombre histoire s’est déroulée dans le douar Zemamra (province de Berrechid). Un cinquantenaire a été étouffé par son épouse, âgée de la quarantaine, pour qu’elle puisse continuer sa relation adultère avec son amant.

Publicité

A en croire les informations rapportées par le quotidien Hespress, une enquête a été ouverte par la gendarmerie royale, après l’arrestation de la femme soupçonnée d’avoir tué son mari. Le corps de la victime a été transporté à la morgue afin d’y subir une autopsie. L’épouse a affirmé que son mari “est décédé d’une mort naturelle dans son lit, pendant son sommeil”, ce qui aurait éveillé les soupçons de la famille et d’autres témoins présents.

Publicité

D’après ces derniers, la relation entre l’épouse et le défunt étaient tendues. Le mari soupçonnait “sa femme de le tromper avec un homme de la région Oulad Abou”, ce qui l’a poussé à fermer sa maison et à cacher les clefs pour “empêcher sa femme de quitter le domicile la nuit pour rejoindre son amant”.

L’enquête préliminaire et les résultats de l’autopsie ont révélé que la victime est morte étouffée, et que la mort n’était pas naturelle. Les enquêteurs ont alors poussé l’interrogatoire avec la femme qui a fini par avouer son crime. Son amant a également été arrêté et placé en garde à vue. Ils ont été présentés ce jeudi 4 mars devant le procureur du roi à Settat.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

L’HRIRA de Sfya est celle de  la plupart des MRE

10 bonnes raisons de courir voir "Dune" au cinéma

20 signes qui font de toi un grand passionné de l’automobile

7 films à regarder en famille en ce mois de décembre

8 bonnes raisons de ne jamais se remettre avec son ex

Ces discussions qu'un chauffeur de taxi marocain peut entamer avec toi

Top 10 de noms de métiers complètement loufoques

20 célébrités qui ont visité le Maroc dans le passé

One Night in Miami : La nuit du « Change is gonna come »

Tu sais que c'est bientôt l'Aïd El Kbir au Maroc quand...