fbpx

4 grandes réformes imposées par le ‘Wali’ de Casablanca aux chauffeurs de taxis

Par le 25 janvier 2017 à 15:23 - 2367 réactions

Finalement et grand soulagement pour les casablancais qui, chaque jour, sont confrontés à l’indiscipline de ce transport urbain qu’est le taxi. Une sévère réglementation vient d’être fixée à l’issue d’une réunion entre l’autorité provinciale et le secrétaire général du syndicat des chauffeurs. Parmi les décisions les plus importantes et qui, d’ores et déjà, sont exécutoires :

Publicité

1. L’ interdiction totale de prendre un second passager sans l’autorisation du client à bord

Il est prévu dans ce cas une suspension de l’agrément.

Publicité

2. Le chauffeur sera interdit d’exercer pour une durée de trois mois s’il refuse de prendre la direction demandée par son passager

3. L’exigence d’une tenue appropriée

Short et « gandora »sont durement punis.

4. Ils doivent tous être équipés de GPS

Cette nouvelle réglementation semble apaiser la tension prévalent entre les VTC (Voiture de Transport avec Chauffeur) notamment UBER et Careem. Le secrétaire général du syndicat a d’ailleurs salué cette initiative.

Journaliste et Social Media Manager chez Welovebuzz.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

2005-2015 : 9 choses qu'on ne fait plus

12 mots en Darija qui devraient être intégrés au dictionnaire

Quiz : Étais-tu bien vivant cette année 2017 ?

Découvrons le healthy lifestyle autrement avec ces deux blogueuses marocaines et leurs recettes mettant l'eau à la bouche

10 signes qui prouvent qu’il/elle est vraiment amoureux(se) de vous

13 astuces signées Welovebuzz pour bien réviser votre bac

Quiz : Quelle chanson marocaine es-tu ?

Mode d'emploi : Comment énerver un Wydadi ?

8 choses qu'on n'aime pas pendant la période des vacances

Mon beau Maroc : Cap des Trois Fourches, le diamant brut du Nord