fbpx

4 grandes réformes imposées par le ‘Wali’ de Casablanca aux chauffeurs de taxis

Par le 25 janvier 2017 à 15:23

Finalement et grand soulagement pour les casablancais qui, chaque jour, sont confrontés à l’indiscipline de ce transport urbain qu’est le taxi. Une sévère réglementation vient d’être fixée à l’issue d’une réunion entre l’autorité provinciale et le secrétaire général du syndicat des chauffeurs. Parmi les décisions les plus importantes et qui, d’ores et déjà, sont exécutoires :

Publicité

1. L’ interdiction totale de prendre un second passager sans l’autorisation du client à bord

Il est prévu dans ce cas une suspension de l’agrément.

Publicité

2. Le chauffeur sera interdit d’exercer pour une durée de trois mois s’il refuse de prendre la direction demandée par son passager

3. L’exigence d’une tenue appropriée

Short et « gandora »sont durement punis.

4. Ils doivent tous être équipés de GPS

Cette nouvelle réglementation semble apaiser la tension prévalent entre les VTC (Voiture de Transport avec Chauffeur) notamment UBER et Careem. Le secrétaire général du syndicat a d’ailleurs salué cette initiative.

Journaliste et Social Media Manager chez Welovebuzz.

Publicité

Les indémodables

Quiz : En couple, à quel point es-tu fidèle ?

10 idées reçues sur le corps humain : Mythe ou réalité ?

17 preuves que les brunes sont absolument les meilleures

21 photos historiques que vous n'avez peut-être jamais vues

10 pires types de gens à la caisse du supermarché

Top 10 des parfums de KitKat que nous n'avons pas au Maroc

Un pote 'Fhaymi', ça vous dit quelque chose ?

8 avantages de vivre dans un 10m² au Maroc

Les 18 parcs aquatiques les plus amusants au monde

Méditer, 6 clichés sur LA nouvelle tendance