fbpx

À l’âge de 63 ans, ce Marocain a décidé de faire Casablanca-Paris-La Mecque à vélo en l’écart de 4 mois

Par le 9 avril 2018 à 18:03

Du haut de son piédestal émérite, Karim Mosta, 63 ans, est l’une des légendes marocaines emblématiques qui ont suscité un intérêt cosmopolite au sein du milieu marathonien. Après la natation et la boxe, il s’est passionné pour la course en 1989 et depuis, sa carrière sportive a connu un élan inouï. Maniant un parcours invétéré, Karim s’est fondé un empire de palmarès à son compte : Notre “ Marathon Man ” casablancais a fait 5 fois le tour de la planète (135 pays), couru 217 000 km à pied en remportant un titre doublé de vainqueur de la Coupe du monde d’ultra-Marathon (1994 et 1995), sans pour autant oublier ses 165 raids.

Publicité

Et pas que, à son actif figurent également maintes organisations acharnées de courses aussi bien à l’échelle nationale qu’à l’internationale également : Chefchaouen la traversée, le Marathon des sables, Bourgogne Tonnerre Trail…

Batal.ma

Visant toujours plus haut, Karim s’est tracé un nouveau périple pour le peu atypique. Le défi actuel de notre champion serait de parcourir Casablanca – Paris – La Mecque à vélo… en seulement 4 mois !

Publicité

Karim souligne vouloir rendre hommage à ses origines marocaines et arabes via ce voyage qui constitue à la fois un défi sportif, culturel et humanitaire puisqu’il en profitera pour aider les démunis. Karim traversera pour l’occasion 12 pays à raison de 100 Km par jour en vélo. – 2m.ma

Pour l’accomplissement de son challenge, Karim Mosta fera de Casablanca son tintement de départ et ce, le 1er avril 2019 pour ensuite se diriger vers le port de Tanger Med le 4 ou 5 avril 2019.

Karim tente également de s’y résigner de sa course pour 3 ou 4 jours afin de  « faire des rencontres et transmettre le goût de l’effort et le dépassement de soi au plus grand nombre » rapporte 2m.ma.

L’Équipe.fr

L’ultra-runner qui parcours le monde à pied depuis déjà 30 ans a été sujet à une armada d’acclamations d’emblée éparses partout sur les plateformes du Web et son périple aux facettes hybrides a fait sensation au cœur des réseaux sociaux.

Une carrière unique et hors-pair qui prouve que la tranche d’âge n’a jamais été un obstacle. Du haut de ses 63 ans, Karim ne s’est pas dévoué à l’alternative typique de ses semblables, bien au contraire, il a redonné vie à ses sens pour l’achèvement de ses rêves les plus fous. Patriote dans l’âme, endurant par excellence et porteur de son altruisme jusque dans le verbe, Karim Mosta mérite son renouveau et sa renaissance qui en dit long sur sa détermination, toujours digne d’un élite au pied de la lettre.

iRunFar.com

Good Luck Champion ! 

Dionysiaque et apollinienne, je suis une éternelle passionnée de littérature, une patriote dans l'âme et un esprit avide de connaissance. Je me ferai un plaisir de cerner votre curiosité en vous associant à mon petit monde, toujours en quête du meilleur pour vous.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

24 signes qui font de toi un étudiant de l'ISCAE

9 choses qu'on ne t'avait pas dit sur le collège

13 expressions qu'il ne faut plus utiliser

Photos : À quoi ressemblaient les étudiants marocains d'autrefois ?

20 'Double standards' homme-femme au Maroc

7 tendances mode qui reviennent du passé

Top 10 des bagues de fiançailles les plus originales

12 bonnes raisons de ne JAMAIS visiter Las Palmas

7 séries marocaines qui vous rendront nostalgiques

10 types de personnes que tu rencontres à L'Boulevard