Bientôt des concours pour intégrer les étudiants marocains rapatriés d’Ukraine

Par le 22 juin 2022 à 14:35

Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, Abdellatif Miraoui s’est prononcé sur le dossier des étudiants marocains rapatriés d’Ukraine, lors d’une réponse à une question orale à la Chambre des Conseillers, indique le magazine Challenge.

Publicité

Le ministre a alors indiqué que différents concours seront organisés pour intégrer ces étudiants dans le système éducatif national après l’Aïd al-Adha. D’après la même source, le ministère a mis en priorité ce dossier pour qu’il soit traité “en toute positivité et efficacité, sans ménager aucun effort en vue de trouver des solutions réalistes et appropriées à cette situation”.

Publicité

Selon la même source, Abdellatif Miraoui a expliqué que son département a tenu des réunions intensives avec le Réseau des doyens des facultés de médecine et de pharmacie et de médecine dentaire, dans les secteurs public et privé.

Concernant la répartition des étudiants, celle-ci se fera sur le principe de mérite, en fonction de la note obtenue au concours national et du nombre de places disponibles dans chaque établissement.

Enfin, certains pays d’Europe de l’Est (Roumanie, Hongrie et Bulgarie), qui disposent d’un système éducatif similaire à celui de l’Ukraine, ont été contactés par le ministère pour examiner les possibilités d’accueillir des étudiants marocains.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

8 bonnes raisons d'aller voir Cry Macho au cinéma

On a tous un ami sur Snapchat qui...

12 signes que tu es un accro à la lecture

Tu te demandes encore où a disparu ton salaire ? On te donne la réponse

10 choses qu'on découvre pendant la période des examens

Quiz : Quel quartier casablancais es-tu ?

Le '3niba' de toute faculté marocaine ressemble généralement à ça...

Le Maroc est le 4ème pays africain avec les meilleures routes en 2019

10 photos, 1 pays, saurez-vous deviner duquel il s'agit (1) ?

6 raisons d'assister au Festival Gnaoua d'Essaouira