fbpx

Ces 10 mots qu’on utilise toujours et dont le sens d’origine a été perdu

Par - 45 réactions

La langue de molière est riche d’expressions, de sens, de précisions et nuances. Son vocabulaire, lui, se prête aisément à la grande littérature et à la poésie. Cette richesse, justement, nous hasarde à utiliser certaines expressions/mots sans en connaître le sens ou la définition exacte. En voici une brochette que nous avons sélectionnée pour vous.

Publicité

1. Une aune

f89dec42491b57a9_obviously.xxxlarge

L’aune est le nom qu’on a donné à l’avant-bras. Plus tard, il devient une unité de mesure. L’expression le montre bien, « Au lieu de mesurer ce qui est bon pour soi à l’aune de ce qui est bon pour tous, l’homme procède en sens contraire ».

Publicité

2. La sellette

giphy (1)

« Etre sur la sellette ». Par définition, la sellette était un petit siège bas sur lequel on faisait asseoir les accusés.

3. Un huis

giphy (2)

Un terme qui ne subsiste plus que dans le mot composé « huis-clos ». Le huis signifiait autrefois « la porte ».

4. Un lustre

picgifs-not-bad-agreement-5758729

« Cela fait des lustres qu’on ne s’est pas vu ». Dans cette expression, le lustre est une période de 5 ans. Ce terme est d’origine religieuse.

5. Un for

Oh-really-gif_1

Selon l’expression « En mon for intérieur ». Le for intérieur signifie le tribunal de la conscience.

6. Une lice

giphy (3)

« Le joueur entre en lice demain ». Autrefois la lice était une palissade puis est devenu le champs clos dans lequel se déroulaient les tournois.

7. Férir

tumblr_ln9lv9cCPr1qzbl7f

« Sans coup férir ». Férir signifie frapper. Toutefois son participe passé « féru » a été gardé dans l’expression « être féru de quelque chose ».

8. Un crible

giphy (4)

« Passer au crible ». Dans cette expression le crible est un tamis.

9. Un fur

Rupert-Grint-Oh-Really-Skeptical-Look-On-Harry-Potter

« Au fur et à mesure ». Le fur et mesure sont en fait synonymes et signifient tous les 2 une proportion marquant une progression.

10. Bée

giphy (5)

« Bouche bée ». Bée est le participe passé du verbe « béer » qui veut dire « grand ouvert » ou « sidéré ». Son participe présent a été conservé: un trou béant.

Journaliste et Social Media Manager chez Welovebuzz.

Publicité

Les indémodables

16 types de stages qu'on a tous faits

Nizar Berdai, ce jeune marocain qui a siégé au Parlement Jeunesse du Québec

6 choses que vous ignoriez sur l'été

11 choses que ta soeur n'arrêtera jamais de te piquer

10 destinations paradisiaques pour les amateurs des sports extrêmes

Tu sais que tu as un estomac fragile quand...

5 versets qui prouvent qu'Islam ne rime pas avec terreur

9 choses qui t'embarrassent quand tu es invité chez quelqu'un

10 personnes qu'on devrait avoir le droit de tuer

Les 7 plus belles tenues traditionnelles de la mariée marocaine