En larmes, Saad Lamjarred livre sa version des faits et s’excuse auprès de la plaignante

Par le 23 février 2023 à 21:29

Publicité

Le chanteur marocain Saâd Lamjarred répond des faits qui lui sont reprochés devant la justice francaise. Convoqué à se présenter au parquet de Paris devant le juge d’instruction le lundi 20, l’artiste marocain s’est effondré en pleurs hier, au troisième jour des assises. La parole a été donnée à la star qui, en présence de son interprète et de son avocat, a raconté dans le moindre détail sa rencontre avec la française Laura P, rencontre qui l’a embourbé jusqu’au viol aggravé.

Lamjarred a relaté les faits tantôt avec des pleurs tantôt avec émotions. La pop star marocaine jetait de temps en temps un regard à Laura, à l’instant même où il disait au juge qu’il regrettait son geste violent incontrôlé puis séance tenante, Saad Lamjarred a lancé un pardon à l’adresse de la plaignante qui s’est arrangée pour éviter toute confrontation avec l’accusé.

Publicité

Laura, je sais que tu ne veux pas me regarder en face, it’s ok, mais je m’adresse à toi. Je suis désolé pour ce réflexe involontaire, pour cette violence involontaire. Je ne voulais pas te faire pleurer, te rendre triste. » – Saad Lamjarred - 3e jour du procès.

Le chanteur poursuit,

Sache Laura que je ne vais pas mieux que toi. Ma famille et ma réputation sont en jeu. J’essaie de garder le sourire, de faire des vidéos, mais c’est juste pour gagner ma vie. – Saad Lamjarred - 3e jour du procès.

Lamjarred s’adresse ensuite à la maman de la plaignante.

Je ne voulais pas lui faire du mal. Je ne te souhaite du mal (s’adressant à Laura) et je ne me souhaite pas du mal. Je tiens aussi à m’excuser auprès de la mère de Laura. Je ne voulais pas terrifier sa fille. – Saad Lamjarred-3e jour du procès.

Devant le juge, le chanteur a expliqué sa première rencontre avec Laura en 2016, alors qu’il se trouvait à Paris pour un concert. Il s’est rendu dans un club parisien pour rendre visite à un ami. C’est ce dernier qui lui a présenté Laura qui s’y trouvait également avec des amies à elle.

Lamjarred a raconté les détails de cette soirée où alcool, photos souvenirs et rigolades fusionnaient. Lamjarred et Laura se sont marrés comme de vieilles connaissances.

On a passé 2 heures comme ça dans cette bonne ambiance. Alors j’ai proposé qu’on aille au Marriott. Nadège L et Mahrez S disent qu’ils sont fatigués et qu’ils ne vont pas venir. – Saad Lamjarred-3e jour du procès.

Puis l’enchaînement logique des choses, le chanteur reconnaît devant le juge avoir invité Laura à l’accompagner dans sa chambre à un palace parisien. Toujours en pleurs, l’accusé entre dans les détails.

Dans la chambre, Laura, assise sur le bord d’un lit, me dit je suis désolée. Je ne pouvais pas t’embrasser devant les autres à l’Intercontinental’. J’ai vu ça comme un signe et je me suis baissé vers elle et je l’ai embrassée. It was a long kiss, not a short kiss. » – Saad Lamjarred-3e jour du procès.

Saad poursuit son récit et explique après, il y a eu un vrai rapprochement entre lui et Laura. Un rapprochement consenti par les deux parties.

J’ai continué à l’embrasser et mes mains étaient partout. À un moment donné, j’ai senti qu’elle était prête pour la prochaine étape. J’ai enlevé mon tee-shirt et mon jean. J’ai continué à l’embrasser et tout d’un coup, j’ai senti une griffure douloureuse dans mon dos. – Saad Lamjarred-3e jour du procès.

Ensuite, le chanteur explique qu’il s’est montré violent de manière involontaire envers la plaignante. Son geste brutal, explique t-il, était un réflexe qu’il regrette.

Et j’ai eu un mauvais réflexe que je regrette aujourd’hui. So I pushed her face brutally and I squeeze her face also. J’ai honte. Je n’aurais jamais dû faire ça. Un homme ne doit jamais porter la main sur une femme, même si elle le griffe. » – Saad Lamjarred-3e jour du procès.

Aujourd’hui, en ce 4e jour du procès, l’avocat général s’est prononcé en défaveur du chanteur. Pour lui, il n’y a aucun doute sur le fait que Saad Lamjarred a violé Laura P en étant conscient au vu des violences subies par la victime. Il requiert une peine d’emprisonnement de 7 ans et une interdiction au sol français pendant au moins 5 ans.

Demain, vendredi 25 février, se tiendra le dernier jour du procès. Après 7 ans d’attente, le public saura enfin si Saad Lamjarred est coupable ou non.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Quiz : Es-tu un véritable Casaoui ?

Ces photos qui prouvent que nous étions beaucoup trop innocents pendant notre enfance

Quiz : À quelle vitesse tombes-tu amoureux(se) ?

Les 5 fausses idées qu'on a tous après le bac

16 choses que tu vis quand tu es en école d'ingénieurs

Marketing : Découvrez les logos avant/après des marques les plus célèbres

6 différences entre notre jeunesse et celle de nos parents

7 choses qui prouvent que tu es une petite 'bassla'

6 adresses pour un afterwork réussi à Casablanca

Tout sur les 5 peurs qui vous retiendront dans la vie