fbpx

Je m’appelle Maroua, je suis marocaine et je suis bloquée à Paris

Par le 18 décembre 2021 à 0:43

Une histoire parmi tant d’autres. Celle des marocains bloqués à l’étranger. Voici les mots de Maroua coincée à Paris. 

Publicité

Je suis venue en France le 3 Octobre exactement avec ma soeur et son mari qui y vivent afin de garder leur petite fille de deux ans et demi pendant 3 petites semaines le temps que sa nounou revienne . Je tenais aussi à profiter d’un peu de temps avec elle surtout que je ne l’ai pas assez vu avec les conditions dans lesquelles nous vivions ces deux dernières années . J’attendais un bébé , j’avais peur de ne plus avoir assez de temps à lui consacrer.

Drame avant le drame

La veille de mon départ je pars chez mon gynécologue qui m’annonce que le coeur de mon bébé s’est arrêté et que je devais m’attendre à une fausse couche dans les semaines qui viennent, une raison de plus pour voyager et changer d’air afin de déprimer en paix et de fuir les questions blessantes et la pitié dans les yeux des proches.Je devais rentrer le 13 Novembre, mais je décide de prolonger mon séjour au 15 Décembre comme tout allait bien, trois semaines après le changement de mon vol ils annoncent le fermeture des frontières entre le Maroc et la France, et que nous avons jusqu’au Lendemain à 23h59 pour rentrer chez nous ( chose impossible surtout que je ne trouvais aucune disponibilité pour rentrer ni de test PCR pour embarquer).

Publicité

Puis ils prolongent de deux jours mais toujours pas de vols disponibles, du coup je me dis tant pis je rentrerai via un autre pays(Belgique ou Espagne qui figurent sur la liste A) au moment venu, mais SURPRISE! Le maroc décide alors de fermer ses frontières à tous et toutes sans exception pendant deux semaines, durant ce temps la compagnie aérienne confirme que mon vol n’a pas encore été annulé tant qu’il est d’une date qui dépasse le 13 Décembre et que je ne suis pas concernée par le remboursement et changement qu’ils annoncent dans leurs communiqués. Tout va bien jusque là.

Encore et toujours…

La catastrophe est que le Maroc qui décide de prolonger cette période jusqu’au 31 Décembre à 23h59 ( si ce n’est plus) ne prévoit pas de rapatriement pour ses citoyens qui sont bloqués dans des pays étrangers et quand ils décident de le faire ils le font via trois pays à des prix exorbitants… C’est à la fois choquant et enrageant surtout que pour mon cas je serai obligée de dépasser les 90jours auxquels j’ai droit dans l’espace Schengen si les frontières restent fermées jusqu’au 31 Décembre… Je me retrouve donc obligée de prendre un vol via un des pays concernés par le rapatriement au prix qu’ils demandent sinon avoir recours à une demande d’extension de mon séjour ici et Dieu seul sait comment cela pourrait se passer surtout que c’est mon Propre pays qui a décidé de ne pas me laisser rentrer chez moi et non la France qui me bloque. J’ai envoyé des emails par ci et par là pour voir comment gérer cela..

Et encore je m’estime heureuse d’être chez ma soeur, contrairement à plusieurs personnes obligées d’aller à l’hôtel et dans des situations financières délicates car elles ne peuvent recevoir d’argent du Maroc si ce n’est en passant par une tierce personne qui habite dans un pays autre que le Maroc qui ne permet pas ce genre de transactions.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

10 choses qui t'arrivent quand ton anniversaire coïncide avec Ramadan

5 conseils pour prendre soin de sa santé mentale en étant semi-confinés

10 blogueuses beauté marocaines qu’il faut absolument suivre sur Instagram

Voici les villes marocaines où les voyageurs pourront passer leur quarantaine

Réponds à ce quiz spécial cuisine marocaine et on te donnera un proverbe “maghribi assil“

9 signes qui prouvent qu'il/elle est le/la partenaire idéal(e) !

J'imagine mon Maroc : Et si tout le monde payait ses impôts?

7 choses que les Marocaines aiment et détestent en même temps chez leurs mecs

15 villes Marocaines décryptées en infographie

15 Gifs qui résument tes Lundis