Je suis marocain, je suis coincé à Bruxelles et je n’ai pas les moyens d’aller à Lisbonne

Par

C’est l’histoire de Fayçal, qui était en formation  quand la décision de fermer les frontières avec le Maroc a été annoncée. Il se retrouve coincé sans aucune ressource. 

Publicité

Je m’appelle Fayçal, j’ai 32 ans et je travaille dans le milieu pharmaceutique. J’étais en déplacement quand la décision de fermer les frontières est tombée ce 28 novembre. Nous étions sur le terrain, je n’avais pas de Wi fi ni de 4g, j’ai appris la nouvelle tard en rentrant à l’hôtel. Nous avions jusqu’au lendemain 23h59 pour rentrer chez nous. Je n’ai pas pu trouver de billets et je suis me suis retrouver coincé.

On nous avait dit 14 jours

Publicité

Je prend un billet pour le 15 décembre, on nous dit que c’est possible. Je me suis dit tant mieux. Ma formation est une aubaine, j’ai mis des mois à l’obtenir et à trouver une place. J’ai été sélectionné parmi plusieurs personnes. Du coup je suis resté pour la terminer et j’avais 5 jours à attendre avant mon vol du 15. C’était encore jouable. C’est là où on nous annonce que les vols sont annulés jusqu’au 31 décembre. Je commence à stresser. Je dois renter, je n’ai pas assez de ressources, je ne peux pas me permettre l’hôtel ou un AirB N B plus que cela et surtout j’ai un job au Maroc que je dois reprendre. Pour ma formation, j’ai pris 3 semaines de vacances seulement. Je reprends le 21 décembre ! Je vois des vols de rapatriement pour les étrangers au Maroc, et je les envie. Tout le monde pense à ses compatriotes, sauf nous…

Cauchemar

La série de cauchemar commence pour moi. Aucune visibilité, aucune information. Je m’arrange pour trouver une solution jusqu’au 31 décembre quand on nous parle de vols de rapatriement ! Enfin ! Je savais que mon pays ne me laisserait pas tomber. Je saute sur l’occasion. Et là, le drame, seulement trois pays sont concernés:  le Portugal, la Turquie et les Emirats. Pourquoi le Portugal ? Dans un premier temps on nous dit que ça sert à rien d’aller au Portugal puisque cela ne concerne que les Marocains au Portugal. Et depuis hier, l’annonce que tous les Marocains d’Europe peuvent bénéficier de ces vols jusqu’au 23 décembre. Je me renseigne : un seul vol le 16 à plus de 900 euros et on me dit peut être un vol pour Agadir le 19. Et il faut que je prenne un billet Bruxelles- Lisbonne, couteux en ces périodes de fêtes. Le gouvernement nous pense riche ? On a de l’argent à gogo à dépenser ? Dépenser ou crever dehors , c’est ça ? J’ai honte pour mon pays! Je n’ai pas où loger, je n’ai bientôt plus de quoi manger et je ne connais personne ici. Comment je fais ?

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Ces 2 (book)lovers marocains vont vous faire tomber amoureux de la lecture

10 preuves que tu n'es pas né carnivore

5 choses à savoir sur le pass vaccinal et les avantages qu’ il offre à ses détenteurs

6 bonnes raisons d'assister à l'Origins Festival cet été !

Je suis marocaine et lesbienne et voici comment je vis dans une société conservatrice

8 choses qui arrivent quand un étudiant essaie de cuisiner pour la première fois

Découvrez Animalkom, le nouveau domaine animalier qui allie services et accueils premium pour chiens et chats

14 galères que tout étudiant connaît

Ces photos vous prouveront qu'il ne faut jamais se plaindre de l'école

L’HRIRA de Sfya est celle de  la plupart des MRE