fbpx

La DGSN dément les accusations d’agressions sexuelles lors du festival L’Boulevard

Par le 3 octobre 2022 à 16:59

La direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a diffusé un communiqué, ce lundi 3 octobre, où elle dément les accusations de viols subies par des femmes au cours d’actes de hooliganisme et de violence qui ont eu lieu au cours de la soirée du 30 septembre lors du festival L’Boulevard.

Publicité

La préfecture de police de Casablanca affirme catégoriquement ne pas avoir reçu de plaintes pour viols subis durant le concert du vendredi 30 septembre. De plus, la DGSN dénonce les rumeurs qui ont circulé sur les réseaux sociaux, selon lesquelles une mineure aurait subi un viol et d’autres femmes auraient été déshabillées au cours de ce concert.

Publicité

«Les services de police ont vérifié si ces accusations étaient fondées auprès des établissements hospitaliers de la métropole et de la protection civile. Aucune de ces structures n’ont affirmé avoir reçu des plaintes en ce sens», précise la DGSN.

La préfecture de police de Casablanca a procédé à l’arrestation de 20 personnes, dont six pour «ivresse sur la voie publique» et «détention de boissons alcoolisées», deux pour «détention et consommation de drogues», deux pour «coups et blessures» et 10 autres pour «vols».

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Ces 10 moments où tu aimerais bien être invisible

20 plus belles photos du Roi Mohammed VI

6 prénoms rares portés par des Marocaines (4ème partie)

L’histoire de ce nourrisson, parmi les arrivants à Sebta, raconté par son sauveur

10 pochettes d'albums réinventées dans un univers de culture pop

Quiz : 8 squares pour savoir si ton crush t'aime ou pas

Quiz : Réponds à ces questions et on te dira dans quel endroit tu devrais passer ta lune de miel

10 duos mythiques que tout Marocain reconnaîtra

Tu es casablancaise et tu cherches où enterrer ta vie de jeune fille ? On a la solution pour toi

6 profils Marocains que l'on trouve sur Linkedin