La DGSN dément les accusations d’agressions sexuelles lors du festival L’Boulevard

Par le 3 octobre 2022 à 16:59

La direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a diffusé un communiqué, ce lundi 3 octobre, où elle dément les accusations de viols subies par des femmes au cours d’actes de hooliganisme et de violence qui ont eu lieu au cours de la soirée du 30 septembre lors du festival L’Boulevard.

Publicité

La préfecture de police de Casablanca affirme catégoriquement ne pas avoir reçu de plaintes pour viols subis durant le concert du vendredi 30 septembre. De plus, la DGSN dénonce les rumeurs qui ont circulé sur les réseaux sociaux, selon lesquelles une mineure aurait subi un viol et d’autres femmes auraient été déshabillées au cours de ce concert.

Publicité

«Les services de police ont vérifié si ces accusations étaient fondées auprès des établissements hospitaliers de la métropole et de la protection civile. Aucune de ces structures n’ont affirmé avoir reçu des plaintes en ce sens», précise la DGSN.

La préfecture de police de Casablanca a procédé à l’arrestation de 20 personnes, dont six pour «ivresse sur la voie publique» et «détention de boissons alcoolisées», deux pour «détention et consommation de drogues», deux pour «coups et blessures» et 10 autres pour «vols».

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Les 20 trucs qui font que tu détestes la plage

11 choses que les Casaouis envient au R'batis

6 cadeaux que vous pouvez offrir à toute la famille pour le Nouvel An

10 idées reçues sur le corps humain : Mythe ou réalité ?

Les 10 montres les plus chères au monde

12 preuves que le français est une langue complexe

7 bonnes raisons de sortir avec un gaucher

15 types de personnes dans une photo de groupe

9 choses complètement bizarres mais totalement acceptables en un jour de Aid El Adha au Maroc

Olivier Baroux : "Le succès des Tuche c'est l'amour qu'il y a entre eux"