fbpx

Le rêve du paiement mobile au Maroc face au service médiocre des opérateurs téléphoniques

Par le 30 mars 2018 à 15:13

Ceci est un article d’opinion. Il n’engage que la responsabilité de son auteur et ne reflète pas l’orientation ou le point de vue du site.

Publicité

 

Ça parle ces derniers jours de l’instauration du paiement en ligne au Maroc. Une bonne nouvelle pour nous autres qui détestons avoir du cash sur nous et qui galérons pour trouver un gab au milieu de nulle part.

Publicité

www.bladi.net

Le sujet fait la Une des médias et les informations concernant cette démarche qu’entreprend le pays sont accessibles en 2 clics. Il est donc simple de découvrir que le projet est élaboré en étroite collaboration entre les banques et les opérateurs téléphoniques du Maroc. Bllati… vous me dites que dorénavant et qu’en plus de m’énerver pour ouvrir Facebook, pour regarder un épisode, pour charger une simple page web et pour payer à la carte, je dois également m’énerver pour payer mes courses et mes achats ? Ghir blach merci.

Hier encore, en cherchant quoi cuisiner pour le déjeuner, j’ai passé 10 minutes à rafraîchir la page d’un site de recettes, avant de renoncer à la nourriture et de prendre la décision de « Lehla yweklou lia« . À l’heure où je vous parle, la musique supposée m’aider à me concentrer s’est coupée au moins 3 fois et cet article sera sans doute perdu et réécrit quand j’essayerai de l’enregistrer.

Ce qui me révolte dans cette histoire, c’est que sur papier tout va bien. Les responsables décident et planifient et tracent, mais à aucun moment ne pensent-ils à pallier les brèches existantes.  Alors que les réclamations des clients, si imprimées, causeraient peut-être la disparition de tous les arbres de la planètes, on attend toujours de ces opérateurs de s’engager dans un projet de cette ampleur ?

Il est vrai que techniquement, les opérateurs locaux sont capables de se positionner comme partenaires de taille pour un tel projet, surtout et ne serait-ce qu’en tenant compte de l’expérience accumulée jusque-là, due au déploiement d’une infrastructure desservant un total d’abonnés mobile s’élevant à 44 millions de Marocains pour les 3 opérateurs, ce qui n’est pas des moindres. Mais ce qui me gêne dans cette histoire, c’est que l’on est face à des organismes de mauvaise foi, qui ne peuvent et ne doivent pas bénéficier d’une nouvelle occasion de soutirer de l’argent dont ils ne sont pas dignes.

Une affaire à suivre en tout cas…

Je suis une magicienne des temps modernes. Entre mon métier et ma passion, chaque jour je crée des choses par la seule force de mon esprit.

Publicité

Les indémodables

10 choses à faire pour bien conduire quand il pleut au Maroc

11 choses qui t'arrivent quand tes cousins zmig-zmags rentrent au bled

9 acteurs qui ressemblent aux personnages qu'ils interprètent

Voici 8 raisons d'assister à l'Origins Festival Winter 2019 !

6 messages à envoyer à son ex le 1er Avril

7 types de Marocains que vous rencontrez en soirée !

10 bonnes raisons d'aimer sa petite sœur

Réveillon : Les 10 types de soirées qui existent

10 choses qu'on s'est promis de ne plus jamais refaire mais en vain

Ces 21 stars qui se sont converties à l'Islam