fbpx

Najia Nadhir, la mécène marocaine aurait failli se faire avoir par des arnaqueurs

Par le 6 mars 2019 à 14:45 - 153 réactions

Alors que Najia Nadhir, une femme d’affaires marocaine avait offert un don de près de 12 millions de dirhams afin de construire une école et de réhabiliter d’autres à Settat, tout en faisant sensation sur la toile, elle aurait failli tomber dans les filets des arnaqueurs.

Publicité

Selon Le 360, qui cite le quotidien arabophone Al Akhbar, l’histoire de cette mécène relayée par de nombreux médias, aurait suscité l’intérêt d’une bande d’arnaqueurs qui aurait tenté de profiter de sa gentillesse ainsi que sa générosité.

Publicité

Un homme originaire de Ben Hmad aurait fait appel à Najia afin de l’aider à subvenir aux besoins de son fils atteint d’une maladie incurable. Il aurait demandé 30.000 dirhams pour des analyses et aurait eu un retour favorable de la part de la grande dame. Toutefois, cette dernière aurait été sollicitée par la même personne pour un montant de 600.000 dirhams, pour les besoins d’une prétendue opération chirurgicale que son enfant devra subir à l’étranger.

Une demande qui aurait poussé la généreuse dame à alerter la gendarmerie royale pour lui tendre un piège. Il aurait été, par la suite, arrêté pour ensuite avouer qu’il avait deux autres complices avec lui, à Casablanca et Rabat. 

Journaliste et animatrice de formation, mon métier est ma passion. Âme rêveuse et joyeuse, mon bonheur absolu est les animaux.

Publicité

Les indémodables

8 livres marocains qui ne vous laisseront pas indifférents

Quiz : Quel type de frère/sœur es-tu ?

Musique : 10 titres 100% arabes pour vous mettre de bonne humeur

11 choses que ta soeur n'arrêtera jamais de te piquer

Blues post-vacances : 10 choses que tu ressens lorsqu'il ne reste que quelques jours pour la rentrée

10 réflexes que tu as quand tu mets un appareil dentaire

Ce que vous devriez éviter de faire dans certains pays

Ces couples qui nous énervent tous

Quiz : En couple, à quel point es-tu fidèle ?

13 preuves que tu es (ou que tu as été) en école de commerce