fbpx

On vous dit (ou presque) sur les troubles du sommeil

Par

Selon le Dr Bouslikhane Selwa, les troubles du sommeil peuvent être de plusieurs ordres et avoir et des causes et des conséquences très variées. Ils peuvent être transitoires et se manifestent par des insomnies occasionnelles.

Publicité

Les causes ….

  • Causes psychologiques : évènements de vie, deuil, difficultés familiales, Professionnelles, facteurs de stress…
  • Mauvaise hygiène de vie : longues siestes, abus d’excitants, lever ou coucher irrégulier, hyperactivité physique le soir, suractivité professionnelle…
  • Trouble somatique : douleur aiguë, toux, prurit, fièvre…
  • Environnement : nuisances sonores, altitude, mauvaises conditions de coucher.

 

Publicité

Les insomnies

Il en existe plusieurs, chronique ou ponctuelle se distinguant par la nature des facteurs déclenchants : somatiques internes, ou facteur cognitifs ou facteurs extérieurs (lumière, utilisation d’écran, prise de certains médicaments…)

 

Les hypersomnies

Ou hyper-somnolence dans la journée ou de besoins de sommeil quotidiens très importants et au-delà des standards (> 12 heures de sommeil / 24h)

 

La narcolepsie

Elle se caractérise par des accès de somnolence diurne et des envies incontrôlables de dormir au cours de la journée. C’est une pathologie rare mais très invalidante.

 

L’apnée du sommeil

C’est un trouble respiratoire augmentant avec l’âge, le surpoids et obésité ce qui aggravent à long terme le risque cardiovasculaire, des micro-éveils induisant fatigue et somnolence diurne.

 

Les parasomnies

Quant à eux correspondent à des phénomènes anormaux se produisant lors des différentes phases du sommeil, et ont une composante génétique favorisées souvent par des facteurs extérieurs comme stress, fièvre, certains médicaments…parmi les parasomnies les plus fréquents il y a somnambulisme, la somniloquie(parole), l’énurésie (pipi au lit), le bruxisme (grincement des dents) …

 

Le syndrome des jambes sans repos (ou maladie de willis-Ekbom)

Il se caractérise par besoins irrépressible de bouger les membres inferieurs dont les symptômes s’intensifient lors de la nuit ce qui perturbe l’endormissement et le sommeil de manière générale.

 

« Tous les troubles de sommeil doivent faire l’objet d’une consultation chez le médecin de famille ou médecin spécialiste du sommeil(somnologue) afin de déterminer la ou les causes du trouble, les connaissances sur le sommeil ont beaucoup progressé ces dernières années avec de nouvelles approches et de nouvelles techniques d’investigations. Le diagnostic se posera alors par un bon interrogatoire, bilan biologique voire même l’imagerie médicale (IRM, Scanner) et /ou fonctionnelle ».

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

20 photos qui prouvent que le foot n'est pas soumis aux lois de la gravité

20 choses qu’on n’arrêtera jamais de faire même après l’âge de 30 ans

Quiz : Connais-tu parfaitement Meknès ?

Les 15 types de filles célibataires

12 objets que seul un vrai Marocain possède

4 choses que les Marocains doivent savoir avant de choisir un VPN

7 choses qui prouvent qu'il n'a pas le potentiel d’être le copain parfait

5 bonnes raisons d'être une personne bordélique

6 destinations marocaines que les couples doivent visiter en 2020

11 habitudes d'une personne qui n'aime pas cuisiner