fbpx

Une femme à l’hôpital à cause de Whatsapp

Par le 31 mars 2014 à 19:37

Nos parents et grand parents sont constamment derrière notre dos à nous dire que nos téléphones, ordinateurs et autre gadgets nous sont physiquement nuisibles, et ils ont bien raison.

Publicité

En Espagne et plus particulièrement à Grenade, une femme de 34 ans enceinte de 27 semaines est maintenant atteinte de « WhatsAppitis ». Une maladie qui n’est pas nouvelle puisque durant les années 1990, un phénomène similaire était apparu avec les premières consoles Nintendo, appelé Nintendinitis.

Tout a commencé pendant Noël dernier lorsqu’une femme se plaint de douleurs intenses au poignet alors qu’elle n’était engagée dans aucune activité pouvant induire des problèmes d’articulation. Cependant, ayant passé 6 heures sur son téléphone à répondre et envoyer des SMS pour souhaiter un « Joyeux Noël », elle se réveilla le lendemain avec une tendinite bilatérale du pouce, maintenant appelée « WhatsAppitis ». Elle a été traitée avec des anti-inflammatoires et restreinte d’envoyer des SMS jusqu’à nouvel ordre.

Publicité

Le docteur traitant cette patiente écrit pour The Lancetun journal dédié à la médecine, que cette maladie n’est pas à prendre à la légère.

Diplomée en Développement des Ressources Humaines de l’université Al Akhawayn. Grande fan d’Harry Potter, de Mangas, de Japanime et de lecture en général, passionnée d’écriture, de danse, de cuisine, et de voyage. Ce que j’aime par-dessus tout, ce sont les sujets insolites.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Apprête-toi à faire tes adieux à ces 12 choses une fois marié(e)

15 pensées qui t'empêchent de dormir

10 bonnes raisons de courir voir "Dune" au cinéma

Tu es marocain(e) et ton crush l'est aussi, alors prépare-toi à ça...

Voici pourquoi regarder une série à la maison est mieux que de sortir avec ses amis

11 signes qui prouvent que tu es un vrai flemmard

Envie d'inspiration pour votre nouvelle demeure ?

Mon Beau Maroc : Essaouira, l'âme des artistes

13 choses qui font de toi un Rajaoui de pure souche !

Marocain et Otaku, voici comment expliquer le drama coréen à tes copains