fbpx

Une ferme entièrement robotisée au Japon pour 2017

Par le 9 octobre 2015 à 18:06

Les films futuristes nous auront prévenus, la robotisation prendra le contrôle du monde de demain. C’est au tour de la ferme de passer à la version futuriste. Spread, une société japonaise travaille sur le projet d’un site de production de laitues entièrement robotisé. A ce jour, on peut déjà voir des machines gigantesques présentes dans les différentes fermes, et qui assurent des tâches telles que la traite ou la distribution de nourriture.

Publicité

Spread produit plus de 7 millions de laitues cultivées par an sous lumière artificielle. Devant ce succès, l’entreprise vise plus gros. En effet, la ferme robotisée estime produire  jusqu’à 30 000 laitues par jour en gérant l’ensemble des étapes de production par robotisation. Le leader du marché défend son projet en mettant le point sur son économie d’énergie. L’éclairage sera fourni par des énergies renouvelables, et 98% de l’eau utilisée sera recyclée.

RTEmagicC_spread2

Publicité

Mais qu’en est-il du goût ?

Spread assure que l’aspect gustatif de ses salades est similaire à celui de celles cultivées de manière traditionnelle. Une autre question se pose, celle de la main d’oeuvre. Aucune main d’oeuvre ne sera exploitée dans la production de ces laitues, ce qui représente une menace pour l’emploi.

Etudiante en école d'ingénieur, j'aime partager mes découvertes et découvrir avec les autres. Les nouveaux horizons m'attirent.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Kays Bouachik : « Nous avons créé Rooit afin de permettre aux jeunes d'être eux-mêmes »

Je suis marocaine, j’ai été internée en hôpital psychiatrique, maintenant je vais mieux

8 meilleures activités à pratiquer cet été à Saïdia

Découvrez ces 10 riads qui vous feront tomber sous le charme de Tanger

8 raisons de ne pas visiter Aguelmam Azegza

Voici les profils qu'on retrouve dans les facs marocaines !

Voici ce que comptent faire les marocains de leurs vacances 2020, selon une nouvelle étude

Nostalgie : Ces films qui ont déjà 10 ans

9 bonnes raisons de ne pas se tatouer le nom de son chéri sur le corps

7 endroits où prendre un brunch à moins de 150 dhs à Casablanca