fbpx

Vidéo : Cette marocaine s’arrache les cheveux à cause de sa maladie

Par

Elle avait enflammé les réseaux sociaux il y a peu de temps avec sa photo dans laquelle on l’aperçoit avec les cheveux rasés, aujourd’hui elle témoigne…

Publicité

 

View this post on Instagram

 

Publicité

Aid Moubarak Said ❤️🌹 .. رسالة مني لكل مرأة أو بنت، كتعاني مع المجتمع لي كيبغي يفرض عليها بعض الأفكار لي هي وهمية و من اختراع البشر و الشعوب .. جيت اليوم نتضامن مع راسي و مع أي بنت كذبو عليها فيوم من الأيام و قالولها بلي إذا ما كانش عندك الشعر أنت ماشي مرا، و شحال من وحدة تعقدات أو دارت الزيف باش تغطي أو باروكا،غير حيت شعرها كيطيح، أو حرش، أو مرضات بالسرطان و ما قدراتش تقبل راسها قرعة حيت الناس غادي يضحكوا عليها .. البنات سمعوني مزيان، سر جمالك هو عقلك، و كيانك، و ذكائك، و مستواك الفكري و أخلاقك، و فلوسك و عملك، و قلبك و نيتك و أهم حاجة ابتسامتك و ثقتك بنفسك .. هادي هي قيمتك، ماشي شعرك، أو جسمك .. خليك قوية رغم كلام الناس لي ما غادي يفيدك فوالو.. من الآن فصاعدا، سمعي لقلبك، و ديري داكشي لي أنت مقتانعة به، مدام ما كيمس الحرية ديال حتى شئ واحد ولا كيخدش الحياء، أما بالنسبة لداك الناس لي غادي يضحكو عليك ما تديهاش فيهم، واش كاين شي إنسان عاقل،واعي و عندو قيمة فالمجتمع،كيعطي رأيه فالناس بلا ما حتى واحد يطلب منه؟؟!!! طبعًا لا، هادوك كلهم ناس حياتهم فارغة عليها كيهتمو بمشاكل و حياة الناس .. آخر كلمة أنت فتاة إذا أنت مركز الكون بشعرك أو بلاش 💪🏼❤️👨🏻‍🦲 .. #stayathome #aidmoubarak #2020 🇲🇦

A post shared by Abir El Abed | عبير العابد (@abirelabedofficial) on

 

La jeune artiste marocaine Abir El Abed s’est confiée dans une interview sur son problème qui est plutôt alambiqué. Elle est atteinte d’une maladie psychique rare qu’on appelle la trichotillomanie. Un trouble pénible et méconnu chez l’être humain qui consiste à s’arracher malgré soi les cheveux. Cet acte, un peu comme un tic, est utilisé d’une façon compulsive soit pour soulager une tension, une angoisse, soit par « réflexe » sans trop y penser et Abir El Abed en a bien souffert, avant d’en finir avec une fois pour toute, en décidant de se raser les cheveux. D’ailleurs, les médecins sont restés désarmés face à cette maladie incurable qui la suit depuis son plus jeune âge et qui lui a valu des problèmes au niveau social.

« Quand j’étais petite, j’arrachais certains poils qui s’hérissaient, mais au fil du temps, j’apercevais que ça devenait plus grave. Je m’arrachais complètement les cheveux que ça me laissait des traces. J’ignorais la raison derrière cet acte compulsif. » a-t-elle annoncé avant d’ajouter: « À l’école, j’utilisais des coiffures bizarres pour cacher les zones devenues entièrement chauves… Une fois, mes camarades l’ont aperçu et depuis, on m’insultait et me traitait de chauve, ce qui m’avait énormément déçue au point que je suis devenue agressive. »

« Cette maladie existe et touche plusieurs personnes. Les gens ne parlent pas de ça… J’ai vu des psychiatres et psychologues mais sans aucun résultat, au point que j’ai du arrêter les médicaments et apprendre à vivre avec la maladie. »a-t-elle souligné.

Désarmée face à ce problème, la jeune marocaine, originaire de Tanger, a pris son courage à deux mains et a décidé de se raser les cheveux. Un acte qui l’a aidé à aller de l’avant après avoir vécu avec cette maladie depuis déjà 15 ans.

 

View this post on Instagram

 

من بين أقوى و أصعب اللحظات فحياتي، بكيت و تحرقت و قلت عمرني نعاود نحط راسي فهاد الموقف، عمرني نقدر نزيد نحادي فشعري .. 👩🏼‍🦲✂️🪒 كنشكر صحابي و عائلتي لي شجعوني نهار فكرت نعملها 🙏🏼❤️ .. ملاحظة : هاداك الخوا لي كيبان فالوسط و الجناب هكداك كان شعري قبل ما نحسنو.. لي مصمم أنني دايراها موضة صافي راه دايراها موضة 😁 .. ما عجباتكشي؟ ماشي مشكل، ما ديرش بحالي c’est tout 😂

A post shared by Abir El Abed | عبير العابد (@abirelabedofficial) on

« Celui qui souffre de cette maladie ne doit pas avoir honte. Il faut s’accepter soi-même. Aidez-vous même sans médecin. »a-t-elle demandé.

On vous laisse découvrir son témoignage poignant. 

Son problème est plutôt alambiqué et les médecins en sont restés désarmés. Abir El Abed, jeune artiste marocaine, est…

Publiée par Welovebuzz sur Mardi 14 juillet 2020

Journaliste et animatrice. Mon métier est ma passion... Âme rêveuse et joyeuse, mon bonheur ? Les animaux.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Nourriture: 9 anecdotes insolites

10 célébrités marocaines les plus appréciées en 2020

7 plats super bizarres typiquement étudiants marocains

Les 10 étapes par lesquelles tu passes chaque dimanche

22 choses que tu vis quand tu n'as pas l'habitude d'aller à la salle de sport

Le chauffeur de taxi 100% casaoui décrypté en 17 points

Découvrez ces 5 îles que le Maroc revendique

10 mauvaises habitudes à bannir durant le mois de Ramadan

10 types de personnes qu'on trouve dans une buvette marocaine

12 délicieux cocktails qui se marient avec du Sprite