fbpx

Vidéo : Les accès à une plage marocaine viennent d’être fermés

Par le 25 mai 2020 à 10:10

Alors qu’on a déjà annoncé que près de 80% de ménages marocains respectent entièrement le confinement décrété depuis le 20 mars dernier, d’autres, apparemment impatients d’attendre la levée du confinement, ne cessent de violer les mesures préventives sanitaires, en se ruant cette fois-ci vers les plages, surtout avec le temps chaud de ces derniers jours.

Publicité

Un acte irresponsable qui pourrait occasionner l’apparition de nouveaux foyers de contamination. D’ailleurs, afin d’éviter cela, la plage Sid El Abed de Harhoura, vient d’être condamnée par les avec des murs. Les citoyens n’ont plus accès à cette plage.

Publicité

À en croire les sources de nos confrères de Lesiteinfo, cette décision a été prise suite aux différentes plaintes déposées par les habitants de la région après que des vendeurs de poissons aient commencé à vendre leur marchandise dans la plage précitée en violant l’état d’urgence sanitaire prolongée jusqu’au 10 juin prochain.

Il convient de rappeler que selon l’article 4 du décret-loi n°2.20.992, les personnes poursuites pour violation de l’état d’urgence sanitaire, encourent 1 à 3 mois de prison et une amende de 300 à 1.300 dirhams.

Passionnée de lecture, d'écriture et de cuisine internationale. Mes passions sont mes priorités dans la vie ❤️

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Top 10 des questions qu'on aimerait poser à, au moins, l'un de nos potes

7 astuces pour réussir son entretien Skype

Star Wars : 14 signes qui font de toi un fan inconditionnel

12 photos d'hommes musclés qui ont oublié de travailler leurs jambes

12 moments que tout utilisateur de Windows Phone reconnaîtra

8 choses qui caractérisent nos grands-parents marocains

15 choses qui caractérisent ton pote qui en a marre du célibat, mais qui refuse de l'admettre

8 types de personnes qu'on rencontre dans un café marocain

Ces 10 situations où tu te prends pour Jim Morrison

8 choses qui prouvent que tu es un enfant de médecin