Vidéo : Les accès à une plage marocaine viennent d’être fermés

Par le 25 mai 2020 à 10:10

Alors qu’on a déjà annoncé que près de 80% de ménages marocains respectent entièrement le confinement décrété depuis le 20 mars dernier, d’autres, apparemment impatients d’attendre la levée du confinement, ne cessent de violer les mesures préventives sanitaires, en se ruant cette fois-ci vers les plages, surtout avec le temps chaud de ces derniers jours.

Publicité

Un acte irresponsable qui pourrait occasionner l’apparition de nouveaux foyers de contamination. D’ailleurs, afin d’éviter cela, la plage Sid El Abed de Harhoura, vient d’être condamnée par les avec des murs. Les citoyens n’ont plus accès à cette plage.

Publicité

À en croire les sources de nos confrères de Lesiteinfo, cette décision a été prise suite aux différentes plaintes déposées par les habitants de la région après que des vendeurs de poissons aient commencé à vendre leur marchandise dans la plage précitée en violant l’état d’urgence sanitaire prolongée jusqu’au 10 juin prochain.

Il convient de rappeler que selon l’article 4 du décret-loi n°2.20.992, les personnes poursuites pour violation de l’état d’urgence sanitaire, encourent 1 à 3 mois de prison et une amende de 300 à 1.300 dirhams.

https://youtu.be/b8lwiIdTbCg

Passionnée de lecture, d'écriture et de cuisine internationale. Mes passions sont mes priorités dans la vie ❤️

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

6 choses à savoir absolument sur les relations à distance

25 films qui te donnent envie de rester célibataire

Top 10 femmes les plus puissantes de la planète selon Forbes

Dans ta bande d'amies, quel type de shoppeuse marocaine es-tu ?

Ces 7 types d'amis avec qui il ne faut pas voyager

8 mots qui prennent un tout autre sens lorsque vous êtes une femme

L'Asie comme vous ne l'avez jamais vue

11 types des fans de Rap que l'on a tous déjà rencontrés

7 raisons pour lesquelles les gens se mettent en couple en hiver plus qu'à n'importe quelle autre saison

Photos : Quand le roi Mohammed V visitait le premier parc de Disneyland en 1957