fbpx

Voici les tarifs de stationnement fixés par la commune de Casablanca

Par le 10 juillet 2020 à 14:01 - 700 réactions

Certains gardiens de parking multiplient les tarifs de stationnement, surtout en cette période estivale. Cependant, et pour faire face à ces comportements illégaux, les responsables de Casablanca ont levé le voile sur la tarification à respecter dans les parkings.

Publicité

Le vice-président de la Commune de Casablanca en charge de la mobilité, Mohamed Bourrahim, fait savoir qu’il existe 2 types de parking à Casablanca. Des parcs de stationnement gérés par la Société de Développement Locale (SDL), à travers des horodateurs et d’autres que loue la Commune de la ville à des particuliers.

Publicité

En ce qui concerne les tarifs de chaque type de parking, le responsable communal a précisé que:

  • Le tarif du premier type géré par Casa Prestations, se trouvant dans les préfectures des Roches Noires, Sidi Belyout, Anfa et Mâarif est de 2 dirhams par heure.
  • Le tarif des parcs de stationnement gérés par la Commune de Casablanca varie entre 3 dirhams pour les voitures (peu importe la durée) , 5 dirhams pour les camions et 2 dirhams pour les motos.

Sans oublier que lesdits tarifs se doublent le soir.

Passionnée de lecture, d'écriture et de cuisine internationale. Mes passions sont mes priorités dans la vie ❤️

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Les véritables raisons derrière le choix de ces destinations par les jeunes marocains

13 raisons que les filles aux cheveux courts sont tout aussi belles

6 caractéristiques qui font du Capricorne un être admirable

7 choses que les Marocaines aiment et détestent en même temps chez leurs mecs

11 choses qui facilitent la vie de tout jeune Marocain au quotidien

Ces 5 photos qui mêlent maladresse à oeuvres artistiques

7 types de couples qu'on a tous croisés au moins une fois dans notre vie

Voici une liste des choses que fait /t'apporte ta tante de l'étranger

11 des pires situations qu'on a tous confrontées un jour

Et pendant ce temps : Le ministre de la Culture veut une version "funky" de l'hymne national