À Marrakech, deux personnes arrêtées parce qu’elles ont rompu le jeûne en public

Par le 28 avril 2021 à 11:44

Les éléments de la sûreté nationale de la ville de Marrakech ont arrêté, ce mardi 27 avril, deux personnes prises en flagrant délit de rupture du jeûne en pleine journée de ramadan, indique Le Site info.

Publicité

Suite à des plaintes concernant un groupe de jeunes rompant le jeûne en public, les policiers ont débarqué et ont réussi à arrêter deux personnes, tandis que les autres ont pris la fuite. Les deux mis en cause ont par la suite été emmenés au poste de police pour être entendus.

Publicité

Pour rappel, l’article 222 du Code pénal punit les personnes qui rompent leur jeûne publiquement pendant le mois du ramadan d’une peine pouvant aller jusqu’à six mois de prison ferme. L’article stipule clairement : “Celui qui, notoirement connu pour son appartenance à la religion musulmane, rompt ostensiblement le jeûne dans un lieu public pendant le temps du Ramadan, sans motif admis par cette religion, est puni de l’emprisonnement d’un à six mois et d’une amende de 12 à 120 dirhams.”

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

7 trésors cachés de la ville de Rabat

9 choses qui arrivent quand ta coloc' est aussi ta meilleure amie

10 types de Marocains qu'on retrouve chaque week-end

Vidéo : Sofia Taloni raconte sa transformation physique et comment la chirurgie esthétique a changé sa vie

Dadju passe de la musique au cinéma

10 signes qui prouvent que le Marocain et la violence font deux

10 situations que tu connais si ton/ta partenaire est fan de Game of Thrones

Je m'appelle Safaa, je suis marocaine et je suis bloquée à Dakar

Mode d'emploi: Comment énerver un Rbati

5 bonnes raisons de ne pas louper le Festival international du Cinéma d'auteur de Rabat