Grand Prix Hassan II : en route pour la finale

Par le 9 avril 2022 à 11:45 - 51 réactions

Une belle journée de tennis, un beau jour de quarts où le tennis a montré tous ses talents et coups droits … au cœur.

Publicité

La journée commence bien pour le tennis à Marrakech avec un match qui nous prend aux tripes et au corps. Un match explosif entre le belge David Goffin et l’Espagnol Roberto Carballes Baena. La précision et la sophistication du jeu belge face à l’agressivité et à la force du jeu espagnol. Un match qui a commencé dans la douleur pour le belge, qui cède difficilement en tie break 7-6. Ce qui ne facilitera pas la tâche de la deuxième manche qui est serrée dès le départ. A chacun son service jusqu’au break décisif qui va permettre à Goffin de revenir sur le match avec un 6-4. Pas au goût de l’espagnol qui conteste un point décisif. C’est à ce moment-là que le belge marathonien prend possession du match et écrase son adversaire fatigué avec un jeu précis, et technique . Ça va chercher le point dans la grâce et la douceur, ça joue du beau tennis mi amorti mi sur fond de court à base de revers étudiés. Le Belge maitrise et conclut la dernière manche en 6 manches à rien.

Publicité

Gasquet tire sa révérence…

Le français aura pourtant fait rêver et fait espérer lors de ses derniers matchs. Même à l’entame du match qui l’oppose à l’Argentin Coria, on y croit. Après son revers en trois manches le Biterrois n’a pas démérité mais n’a pas su tenir la distance face au 60e joueur mondiale. Après une entame de match intéressante où il inflige 7 points à 1 dans le jeu décisif, le français perd pied dans la deuxième manche face à Federico Coria qui sait de quoi il parle. Et comment il joue surtout ! Il se ressaisit tout de même dans la dernière manche mais l’Argentin sera plus fort et dominera 6-4. S’en suivra un match qui tiendra en haleine l’audience avec la révélation de la semaine qui a créé la surprise en éliminant en 8ème de final la tête de série numéro 1 du tournoi, le Canadien Felix Auger-Aliassime,, le Slovaque baat un autre favori : le néerlandais Botic van de Zandschulp (43ème mondial) en trois sets à 1 (4-6, 6-3, 6-4). Après avoir cédé la première manche, le Slovaque revient avec grâce et raffinement pour décrocher son ticket pour les demi-finales haut la main. Quant à l’italien Lorenzo Musetti , il s’incline face au Serbe efficace Laslo Djere (eu deux sets expéditifs : 3/6 2/6. Le serbe prouve qu’il est un adversaire tenace et peut arriver en finale, voir empocher le trophée. Affaire à suivre…

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Mon beau Riad : Petit voyage à Marrakech pour découvrir 11 riads qui envoient du lourd

6 métiers du digital qui paient le mieux au Maroc

6 choses que le Marocain fait avec son sweatshirt préféré

23 célébrités avant et après leur heure de gloire

9 choses qui t'arrivent quand tu achètes une nouvelle voiture

Confinement : 5 conseils pour garder le moral 

10 situations que tu vis quand tu es en faculté de médecine

7 raisons de passer le week-end chez soi

12 bonnes raisons de ne JAMAIS visiter Las Palmas

9 choses à savoir sur le Vlogueur marocain Taha Essou