fbpx

« J’ai testé ce mec, je le recommande pas », ce groupe marocain sur Facebook

Par le 17 mai 2019 à 16:19

Un nouveau groupe Facebook marocain vient de voir le jour, toutefois, son objectif va bien vous épater. Car il n’est plus question de recommander des lieux, des restaurants, ou de donner des avis sur un quelconque produit, ou service, les marocaines donnent désormais leurs avis sur un homme qu’elles ont déjà fréquenté ou plutôt… « TESTÉ ».

Publicité

Oui vous l’avez bien lu ! « J’ai testé ce mec, je le recommande pas «  existe bel et bien sur la toile marocaine ! Créé ce 13 mai 2019, ce groupe cumule déjà plus de 13 000 membres et n’a pas manqué d’enflammer la toile…

Publicité

Les hommes avaient tendance à vouloir découvrir ce qui se passait dans les groupes de filles qui ont marqué Facebook ces dernières années, en essayant par tous les moyens de s’y incruster, toutefois, cette fois-ci ils sont la véritable et principale cible de ce groupe, et s’y retrouvent « sujets de discussions », sans oublier leurs photos qui s’y partagent et les avis hilarants des marocaines…

Par ailleurs, selon les internautes, il ne s’agit pas du seul groupe dont il est question de donner son avis sur une ancienne connaissance ou un « ex », les marocains ont également créé un groupe dans lequel ils donnent leurs avis sur les femmes marocaines…

À vous de faire votre propre opinion…

Journaliste et animatrice de formation, mon métier est ma passion. Âme rêveuse et joyeuse, mon bonheur absolu est les animaux.

Publicité

Les indémodables

Tu sais que tu es '3la sebba' quand...

Ces couples qui nous énervent tous

9 choses qui montrent que tu as un(e) ami(e) en or

10 types de chauffeurs de taxi marocains

10 souvenirs dont on a peut-être honte aujourd'hui

Les 16 meilleures séries et films étrangers tournés au Maroc

Quand nos héros de dessins animés d'enfance deviennent marocains

Tromper c'est mal, se venger c'est pire... La preuve en 11 photos

13 raisons qui font que les filles adorent s'entourer d'amis garçons

Mon beau Maroc : Ouirgane, la perle de l'Atlas