Le patron de l’usine clandestine de Tanger placé en détention

Par le 18 février 2021 à 9:10

Le propriétaire de l’usine de Tanger, où 28 personnes ont trouvé la mort,  a été placé en détention, ce mercredi 17 février, dans la prison locale jusqu’à ce que l’enquête soit finie, indique Hespress FR.

Publicité

Le procureur du roi près le Tribunal de première instance de Tanger a indiqué dans un communiqué que “le Parquet général a déposé une requête pour mener une enquête à l’encontre du propriétaire de cette unité et de tous ceux qui seraient impliqués dans cet incident et ce, pour homicide et blessures involontaires et violations du Code de travail”.

Publicité

Le propriétaire de l’atelier de textile est poursuivi pour six chefs d’inculpation. Selon nos confrères de Le 360, le procureur du roi a décidé de le poursuivre pour “homicide involontaire, blessures involontaires, violation des dispositions de l’état d’urgence sanitaire, ouverture d’une entreprise sans autorisation, emploi de mineurs et enfin violation des conditions de santé et de sécurité”.

Pour rappel, le lundi 8 février dernier, 28 personnes ont été retrouvées noyées dans une usine clandestine de textile à Tanger.

Humaniste, je cherche avant tout à raconter des histoires qui peuvent vous inspirer. Journaliste dans l'âme depuis mon plus jeune âge.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Mon beau Maroc : À la découverte d'Assilah, la cité des artistes

12 habitudes de nos mamans sur WhatsApp

Ces 9 problèmes qui font de ta journée shopping un cauchemar

Quiz : Reconnaîtras-tu ces villes marocaines rien que par la couleur de leur taxi ?

6 séries turques dont les marocaines sont accros

8 choses que les gens qui ne partent pas en soirée ignorent

15 choses auxquelles tu penses en regardant le concours des miss

Si vous avez fait 20 de ces 24 choses, vous êtes de véritables soeurs

14 conseils pour réussir son entretien d'embauche

Playground: Les cours de récréation des écoles à travers le monde