fbpx

Coupe du Monde 2026, combien ça coûtera au Maroc ?

Par le 18 mars 2018 à 9:23

Moulay Hafid Elalamy vient de présenter le projet de candidature du Maroc pour l’organisation de la Coupe du Monde 2026. A l’occasion d’une conférence de presse au Sofitel Tour Blanche de Casablanca, le président du comité de candidature a pour la première fois chiffré le coût de l’organisation, et en a profité pour exposer les atouts humains, géographiques et matériels du Maroc.

Publicité

Atouts du Maroc

Le premier atout qu’a voulu mettre en avant M. Elalamy est notre géographie avantageuse : « Notre situation géographique nous situe dans un fuseau horaire favorable à une large audience. Cela permettra à un grand nombre de passionnés de suivre la compétition et générera in fine plus de droits TV « . De plus, les villes les plus éloignées sont à 1h30 de vol l’une de l’autre, tandis que cela monte à plus de 6h pour la candidature du trio nord américain.

Medias24.ma

15,8 milliards de dollar d’investissement

C’est l’enveloppe qui est prévue pour l’organisation de la Coupe du Monde 2026 au Maroc. 15,8 milliards de dollar, dont 3,2 milliards seront injectés par le privé, contre 12,6 milliards par le secteur public.

Publicité

Sur les 12,6 milliards du secteur public, le transport aura la part belle avec 8,5 milliards de dollar de budget. Viendront ensuite respectivement les infrastructures sportives et sanitaires avec des enveloppes de trois et d’un milliard de dollar.

Etalée sur 8 ans, cette somme devra représenter près de 4% du PIB du Maroc.

challenge.ma

Retombées positives prévues

La Coupe du Monde 2026 devrait impacter directement notre PIB. Selon Moulay Hafid Elalamy, cela s’élèverait à 2,7 milliards de dollar. De plus, il pourrait représenter un apport de 1,1 milliard en recettes fiscales.

Outre les impacts financiers, cette organisation permettrait de créer 110000 emplois et le développement de 21 hôpitaux aux normes internationales.

telquel.ma

Maroc, pays de sport et de football

Sur le plan des infrastructures sportives, une enveloppe de près de 3 milliards de dollar sera allouée. Cette somme permettra d’obtenir 14 stades et 130 terrains d’entrainement.

Moulay Hafid Elalamy a classé ces stades selon le volume d’intervention qu’ils solliciteront, ainsi que selon leur caractère modulable ou non. Les 14 stades se subdivisent comme suit :

  • 5 Stades à rénover : Marrakech I, Agadir, Tanger, Fès, Rabat
  • 4 Stades non modulables : Casablanca I, Oujda, Casablanca II, Tetouan
  • 5 Stades modulables : Meknès, Eljadida, Nador, Ouarzazate, Marrakech II

Il ne reste plus qu’à attendre l’appréciation du dossier marocain par le comité d’évaluation de la FIFA en Avril prochain. A 3 mois de la désignation du pays organisateur, l’engouement se fait de plus en plus grand au Maroc.

On y croit.

Je suis passionné de nutrition et de gastronomie marocaine. Mon combat est de faire reconnaître que les deux sont complémentaires. Je suis également passionné de voyage et de découvertes, mais on dit que la plus belle chose à offrir au monde c'est soi. Alors j'aime les traditions et voue un culte déraisonné pour celles de notre pays.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Fadel Iraki, l'homme au grand cœur, nous a quittés

15 types de personnes dans un mariage marocain

Quand les marocains parlent aux marques sur les réseaux sociaux

6 cadeaux que vous pouvez offrir à toute la famille pour le Nouvel An

Ces personnes "ordinaires" qui ont épousé des membres de la monarchie

Voici pourquoi les hommes chauves sont les plus beaux

10 food bloggers marocaines à suivre de toute urgence sur Instagram

12 preuves que les transports en commun marocains sont les meilleurs du monde

Qu'est-ce qui fait de 'L'orange amère' l'un des films préférés des Marocains ?

14 stars planétaires sans maquillage