Maroc : La FRMF se plaint officiellement à la FIFA pour les erreurs d’arbitrage

Par le 29 juin 2018 à 9:01

L’élimination de l’équipe du Maroc préserve un goût amer dans la bouche des supporters marocains. S’il est vrai qu’une bonne partie des raisons s’explique par l’écart de talent entre notre équipe et ses adversaires, il n’en demeure pas moins que l’arbitrage n’a eu de cesse de créer la polémique. L’utilisation de la VAR a été fait à géométrie variable, laissant penser qu’il y ait une justice pour les uns, mais jamais pour les autres. Fouzi Lekjaa s’en est plaint et voici sa lettre à la FIFA.

Publicité

Après les scandales de l’arbitrage qu’a subi l’équipe du Maroc lors de ce mondial 2018, la Fédération royale marocaine de football (FRMF) a décidé de réagir. Elle vient d’envoyer une lettre à la FIFA où elle revient sur toutes les décisions arbitrales qui ont lésé l’équipe nationale du maroc, en les listant.

« Nous souhaitons vous faire part de notre indignation devant l’injustice subie par notre sélection nationale, suite à des erreurs arbitrales graves ayant entraîné sa sortie prématurée dès le premier tout de la Coupe du monde 2018 » a d’abord tenu à exprimer Fouzi Lekjaa dans sa lettre, avant de pointer du doigt plus précisément l’arbitrage vidéo dont on se demande aujourd’hui la réelle utilité : « La gravité desdites erreurs arbitrales est d’autant plus manifeste que lors de ces deux matches (face au Portugal et face à l’Espagne), le recours à la vidéo assistance aux arbitres (VAR) n’a servi qu’à préserver les interêts de nos concurrents »

Il est à noter que les supporters marocains présents en Russie n’ont pas manqué l’occasion de faire entendre leur colère vis-à-vis de la FIFA, laquelle ils accusent de vouloir saboter le Maroc. Pendant le match contre l’Espagne, des noms de oiseau très facilement identifiables ont volé des tribunes marocaines.

Espérons que cette lettre apaise les choses pour les prochaines compétitions.

Je suis passionné de nutrition et de gastronomie marocaine. Mon combat est de faire reconnaître que les deux sont complémentaires. Je suis également passionné de voyage et de découvertes, mais on dit que la plus belle chose à offrir au monde c'est soi. Alors j'aime les traditions et voue un culte déraisonné pour celles de notre pays.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Messieurs, voici 5 petits détails vestimentaires qui font craquer les femmes

11 des pires situations qu'on a tous confrontées un jour

20 personnes que tu rencontres à la bibliothèque universitaire

12 endroits super instagramables à Meknès

10 étapes par lesquelles tu passes quand tu finis une série que tu as regardée pendant des années

9 choses qui peuvent t'arriver quand tu travailles en agence digitale au Maroc

7 raisons de passer le week-end chez soi

15 choses que tu connais seulement si tu conduis

25 choses qu'on pensait obtenir après l'âge de 20 ans

20 signes qui font de toi un étudiant de ENCG Tanger