Photos : Des actrices tunisiennes mettent à nu la violence faite aux femmes

Par le 21 décembre 2016 à 17:08

La violence n’a pas de limites, elle peut monter jusqu’à ce que mort s’en suive. Dénuder une femme lui assener des coups ou la brutaliser avec des propos désobligeants, le mal sera toujours fait.

Publicité

Plaie, traumatisme ou même humiliation, ce sont là des atteintes physiques et psychologiques à l’impact irréversible. Et c’est dans cette lignée que la campagne #Warri est lancée sur les réseaux sociaux. Représentée par des actrices tunisiennes comme Reem El-Benna, Fatma Ben Saidane ou encore Fatma Abada, cette compagne vise à sensibiliser l’opinion publique sur les violences faites aux femmes.

Rappelant toutefois que cette campagne intervient suite à la censure par Facebook d’une photo représentant une femme nue avec des coups et blessures. Cette photo qui a été publiée à l’occasion des 16 jours d’activisme de lutte contre les violences à l’égard du sexe faible.

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

7 snaps qu'on vous demande de ne plus nous envoyer

5 destinations de camping qui font rêver au Maroc

10 astuces pour prouver que la vie d'adulte n'a pas pris le dessus sur toi

7 réactions improbables d'accusés lors de procès

10 profils de conducteurs marocains qu’on connaît tous

Le jour où Zlatan Ibrahimovic a failli être assassiné...

6 choses qui passent par la tête d'une fille marocaine à l’approche de l’été

10 illusions que tout étudiant ingénieur marocain concède

10 choses que tu te dis quand tu sais que tu vas travailler bientôt

Cette palette de jus frais à moins de 30 dh à préparer