Un faux communiqué sème la panique chez les étudiants marocains en Russie

Par le 23 mai 2024 à 9:58

Un faux communiqué sème la panique chez les étudiants marocains en Russie

Publicité

Un faux communiqué attribué à l’Ambassade du Maroc à Moscou a récemment semé la panique parmi les étudiants marocains en Russie. L’alerte a été donnée : ce document est une pure invention. Mais quel était son but ? Qui se cache derrière cette manipulation ?

L’Ambassade du Maroc à Moscou a rapidement réagi face à la propagation de ce faux communiqué sur les réseaux sociaux. Le document mensonger affirmait que les autorités russes avaient lancé des mandats d’arrêt contre des étudiants marocains pour escroquerie et fraude. Il appelait également les étudiants à la prudence, suggérant que les autorités russes pourraient les arrêter et les expulser sans en informer l’Ambassade.

Publicité

« L’Ambassade du Royaume du Maroc à Moscou souhaite alerter la communauté marocaine résidant dans la Fédération de Russie au sujet d’un faux communiqué attribué à l’Ambassade et circulant actuellement sur les réseaux sociaux », indique la représentation diplomatique dans un communiqué.

« Ce pseudo communiqué concernant la communauté marocaine estudiantine dans la ville de Saratov est un faux document (Fake) », ajoute-t-on.

Cette désinformation a créé un climat d’angoisse au sein de la communauté étudiante marocaine en Russie. Heureusement, l’Ambassade a rapidement démenti ces allégations, rassurant les étudiants et leurs familles.

Les autorités marocaines ont condamné fermement cette tentative de manipulation. Elles ont rappelé l’importance de vérifier l’authenticité des informations avant de les partager, surtout lorsqu’elles proviennent de sources non officielles.

Cette affaire, bien que résolue, nous rappelle l’importance de rester vigilant face aux informations qui circulent en ligne. La désinformation peut avoir des conséquences graves, surtout lorsqu’elle cible des personnes vulnérables comme les étudiants à l’étranger. Heureusement, dans ce cas, la réaction rapide de l’Ambassade du Maroc a permis d’éviter le pire.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Minute poésie : 5 mots d'amour pour bien commencer la journée

Quiz : À quel point es-tu 's9irem' ?

11 types de personnes dans un groupe Whatsapp

Je suis marocaine et lesbienne , je veux me marier un jour dans mon pays

20 endroits paradisiaques à visiter au Maroc en 2020

11 façons d'insulter une fille sans dire de gros mots

Blues post-vacances : 10 choses que tu ressens lorsqu'il ne reste que quelques jours pour la rentrée

Nous avons tous un ami 'Kwayri', voici comment le reconnaître

10 secrets pour réussir vos partiels

6 raisons pour lesquelles on ne regarde pas les chaînes télévisées marocaines