fbpx

Après les menaces, le Maroc ne recevra plus de bénévoles belges…

Par le 8 août 2019 à 9:38 - 2027 réactions

L’histoire des jeunes filles en provenance de la Belgique qui ont tenu à désenclaver le village d’Adar près de Taroudant pendant qu’elles étaient en vacances, continue de faire couler de l’encre. 

Publicité

Après l’enseignant marocain qui a incité à des actes criminels et de décapitation envers elles, et le député du PJD qui a tenu des propos misogynes à leur encontre parce qu’elles portaient des shorts et T-shirts, provoquant un énorme tollé sur les réseaux sociaux, l’Association Belge Flamande Bouworde vient de prendre la décision de ne plus envoyer de bénévoles au Maroc.

Publicité

C’est une information qui vient de choquer les internautes… Les menaces de décapitation ont déclenché une vive polémique sur la toile. L’association flamande Booworde a, donc, demandé, selon plusieurs médias, à l’ambassade de Belgique à Rabat, si « les jeunes belges étaient en sécurité, et s’il y avait lieu de s’inquiéter » tout en les appelant à ne plus envoyer de nouvelles équipes…

Journaliste et animatrice de formation, mon métier est ma passion. Âme rêveuse et joyeuse, mon bonheur absolu est les animaux.

Publicité

Les indémodables

11 bonnes raisons de ne JAMAIS visiter la Turquie

20 galères que toute personne qui fait la navette connaît

Ce qu'il t'arrive quand tu bosses le jour d'une grève nationale

[Portrait] Sarah Ennmer : Jeune Marocaine représentant la femme et la jeunesse au sommet de la francophonie

6 faits et stéréotypes sur les Fassis

Ces nouveaux mots anglais vont vous bluffer

12 phrases à ne surtout pas dire à une brune

Avant/Après : Ces célébrités qui ont tellement changé... ou pas

10 hashtags dont on a VRAIMENT MARRE

Quiz : Quel plat ramadanesque es-tu ?