fbpx

Après la résiliation du contrat avec M’dina Bus, Casablanca aura de nouveaux bus

Par le 5 février 2019 à 12:52

On vous l’avait annoncé hier, aujourd’hui c’est confirmé ! La mairie de Casablanca vient de résilier son contrat avec la compagnie de transport urbain M’dina bus.

Publicité

Selon les informations rapportées par la MAP, c’est lors de la session de février du Conseil de la ville de Casablanca, tenue ce mardi, que la résiliation du contrat a été effectuée. M’dina Bus a, selon le maire de Casablanca, failli à ses engagements en termes « d’investissement et renforcement du parc de véhicules » et a « mis en danger la vie d’autrui ».

Publicité

Toutefois, selon le Huffpost Maroc, qui cite le journal économique espagnol Expansion, la filiale espagnole de la société britannique de transport National Express « Alsa » vient d’exprimer sa volonté de s’implanter à Casablanca et de proposer ses bus…

Alsa, qui est déjà installée à Marrakech, Agadir, Tanger et Khouribgua, a déposé en décembre dernier sa candidature à « un appel d’offres des services urbains à Casablanca » et compte également se développer sur Rabat, Salé et Témara. 

Rappelons, que la mairie de Casablanca avait annoncé « qu’un groupement de sociétés privées sera mis à contribution pour mettre, prochainement, en circulation quelque 700 bus. »

Journaliste et animatrice de formation, mon métier est ma passion. Âme rêveuse et joyeuse, mon bonheur absolu est les animaux.

Publicité

Les indémodables

9 des prénoms Marocains difficiles à porter à cause d'une chanson

Ces sourires d'enfants marocains qui illumineront votre journée

Les 7 questions connes qu'il faut arrêter de poser

Messieurs, réussissez votre tenue d'entretien d'embauche en ces 8 règles

10 stéréotypes bizarres sur les Doukkalis

À 20 ans, cette étudiante en journalisme nous a séduits avec ses comics sur la société marocaine

Quiz : A quel point es-tu accro à ton téléphone ?

10 choses qui peuvent facilement énerver une fille marocaine

Quiz : À quel point es-tu une personne romantique ?

Lamya Ben Malek, première Marocaine championne de France de débat