Envie de changer de nom au Maroc ? Voici les étapes à suivre

Par le 12 août 2017 à 14:49

Nous sommes maîtres de nos destins, mais il y a un certain nombre de choses que l’on ne peut choisir : son pays d’origine, son milieu de naissance, ou encore son nom de famille. Mais rassurez-vous, si ce dernier ne vous convient pas ou que vous lui en préférez un autre, voici les étapes à suivre pour palier à votre problème.

Publicité

1. Saisir la Haute commission de l’état civil

Y siègent un juge représentant le ministère de la Justice et un représentant du ministère de l’Intérieur.

lavieeco.com

2. Fournir des copies d’acte de naissance

Le vôtre, celui d’un des parents du côté paternel, et celui de vos enfants.

Publicité

3. Présenter votre casier judiciaire et ceux de vos enfants

Il n’est pas obligatoire qu’il soit vierge, mais c’est clairement un avantage. Il est à noter que seuls vos enfants majeurs sont concernés.

arche-photographique.org

4. Justifier le préjudice subi à cause de votre nom de famille

Il ne suffit pas de vouloir changer de nom, encore faut-il que celui-ci soit effectivement considéré comme un handicap par la commission. (Nom d’un animal, d’un organe intime, d’un aliment, etc.).

topito.com

5. Attendre le jugement de cette Haute commission

Vous avez fait ce que vous deviez faire, la balle est dans le camp de la commission. Elle se réunit à peu près tous les trimestres pour traiter de ces dossiers.

telquel.ma

6. Acceptation de la demande

Elle se fait par décret du Chef de gouvernement. Une fois que cette décision est prise, elle est publiée au Bulletin officiel des collectivités locales.

aujourdhui.ma

7. Concrétisation de votre nouvelle appellation

Pour cette dernière étape, il faudra transmettre la décision favorable à l’officier d’état civil affilié à votre lieu de naissance. Besseha le nouveau nom de famille !

Je suis passionné de nutrition et de gastronomie marocaine. Mon combat est de faire reconnaître que les deux sont complémentaires. Je suis également passionné de voyage et de découvertes, mais on dit que la plus belle chose à offrir au monde c'est soi. Alors j'aime les traditions et voue un culte déraisonné pour celles de notre pays.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

14 galères que tout étudiant connaît

20 questions auxquelles on a envie de dire 'non' automatiquement

Berceau du cannabis : 7 choses à savoir sur Ketama

7 vêtements que tu piques à ton partenaire et qui te vont si bien

9 types d'étudiants que l'on retrouve dans un lycée marocain

7 trésors cachés de la ville de Rabat

10 cadeaux qu'on a tous reçu d’une personne qui a été à l'Omra

Top 5 des restaurants les plus cosy à Casablanca

Vols de rapatriement Maroc : "On est rentrés avec plus de 20 places vides"

10 photos qui vont te faire déprimer tout de suite