fbpx

Hôtellerie : La licence de mariage , obstacle majeur au tourisme marocain

Par le 27 novembre 2021 à 19:23

L’économiste et le magasin de style de vie Dmarge ont décrit la loi sur les bonnes mœurs comme une menace pour le tourisme marocain.

Publicité

Alors que le secteur du tourisme se remet lentement de la récession du COVID-19, les médias internationaux dénoncent les lois marocaines contre les relations sexuelles avant le mariage. L’exigence de produire une licence de mariage est un obstacle majeur au tourisme marocain, selon The Economist et Dmarge , citant des hôteliers marocains et des voyageurs internationaux.

Publicité

Alors que le Maroc est généralement considéré comme un pays avec une interprétation modérée des enseignements islamiques, l’utilisation continue par le pays d’une loi coloniale française interdisant les relations avant le mariage entrave le tourisme, déplorent les magazines.

L’année dernière, les Émirats arabes unis ont aboli leurs lois morales interdisant les relations avant le mariage et la cohabitation afin de stimuler le tourisme et les investissements étrangers. L’Inde a abrogé sa propre loi coloniale contre les relations extraconjugales comme étant inconstitutionnelles, et même l’Arabie saoudite envisagerait de lever son interdiction.

Les lois morales interdisant les relations avant le mariage, hors mariage ou homosexuelles sont souvent des vestiges des régimes coloniaux du début des années 1900, mais la nature taboue du sexe a rendu les politiciens réticents à aborder le sujet et à révoquer les lois souvent centenaires.

En juin 2020, le Botswana a annulé les lois de l’ère coloniale interdisant l’homosexualité, décrivant les lois comme une « importation britannique » qui a été mise en œuvre « sans la consultation des peuples locaux ». Ces lois morales découlent souvent d’un « concept puritain chrétien du sexe », a expliqué le professeur Enze Han à la BBC.

Le magazine de style de vie australien Dmarge a cité plusieurs voyageurs internationaux exprimant leur choc et leur déception sur Twitter que l’hospitalité légendaire du Maroc ne s’étende pas aux personnes qui pourraient enfreindre la loi antérieure à l’indépendance du Maroc.

The Economist a quant à lui cité un hôtelier local déclarant : « Je reçois plus d’appels de couples non mariés qui souhaitent rester que n’importe qui d’autre. Je pourrais remplir mon hôtel à 100 % si seulement ils levaient la loi. »

Les appels à l’abrogation de la loi sur les bonnes mœurs au Maroc interviennent dans un contexte de tendances internationales, de considérations relatives aux droits de l’homme et de facteurs économiques et touristiques. Au Maroc, la campagne #Stop490 a tenté de pousser les politiciens à révoquer la loi.

Les militants locaux décrivent la loi comme un obstacle fondamental aux libertés des citoyens, tandis que les partisans de la loi coloniale française y voient un moyen pour l’État de faire respecter les valeurs islamiques. L’universitaire marocaine et féministe islamique Asmae Lamrabet est en désaccord avec cette évaluation, décrivant la loi elle-même comme « en contradiction avec l’éthique musulmane et avec l’éthique en général ».

Le recul actuel contre la loi intervient au milieu de la récente défaite électorale écrasante du Parti islamiste pour la justice et le développement (PJD) et l’élection d’une coalition gouvernementale progressiste autoproclamée.

De nombreux jeunes Marocains espèrent maintenant que le nouveau gouvernement inspire – et gouverne avec – un nouveau sens de la bravoure politique au milieu de l’étonnement national et international face aux lois marocaines sur la moralité.

Compte tenu des facteurs économiques et du tourisme, 2022 offrira peut-être de nouvelles opportunités pour élargir les droits de l’homme et étendre la réputation du Maroc en tant que pays moderne et accueillant.

Persévérante, réservée et solitaire. Beaucoup d’échecs ont fait que je ne croyais plus en moi, mais je ne me suis jamais résigné, car la vie c’est des montagnes russes et les échecs deviennent avec le temps une source de motivation.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

L'Amérique, un pays sans eau

7 tatouages qui pourraient vous donner envie d'oser

10 caractéristiques des femmes fortes... la Marocaine en fait partie

6 bonnes raisons de s’intéresser au 'Vegan Lifestyle'

10 choses que vous ne saviez pas sur la Coupe du Monde des Clubs

Classement des meilleurs goûters marocains

Les plus belles mosquées à travers le monde

Marketing : Découvrez les logos avant/après des marques les plus célèbres

Les 20 maillots de bain les plus WTF

10 questions qu'il faut se poser avant d'emménager seul(e)