fbpx

Plusieurs cafés et restaurants viennent d’être fermés à Casablanca

Par le 28 août 2020 à 17:15

Face au bafouement des mesures de distanciation sociales, les autorités ont dû prendre de nouvelles mesures draconiennes afin de limiter le nombre grandissant de cas contaminés au coronavirus.

Publicité

Selon les informations rapportées par LeSiteInfo, l’étau se resserre encore plus à Casablanca. En effet, les autorités de la ville blanche ont décidé de durcir les sanctions concernant le non-respect des mesures préventives et sanitaires.

Publicité

De nouvelles sanctions qui causeront la fermeture de nombreux cafés et restaurants à Hay Hassani et sur la Corniche de Ain Diab. La raison ? Le non-respect de la distanciation physique et le non-port de bavettes de protection. Récemment, sachez qu’au Cabestan, les autorités ont verbalisé un client pour non-port du masque durant son repas…

Dans la même veine, la licence de boissons alcoolisées de plusieurs établissements a été retirée. Toujours dans les mêmes environs, les deux jardins publics à Hay Hassani et au quartier Lissasfa ont aussi été fermés. Toutes ces nouvelles mesures ont été mises en place en vue de contrer l’augmentation fulgurante des cas contaminés au Coronavirus durant ces dernières semaines.

Influenceur instagram à mes heures perdues et voyageur dans l'âme, j'aide les jeunes a se dépasser physiquement. Vecteurs de créativité et d'expression, les réseaux sociaux sont ma vocation.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

15 pensées qui t'empêchent de dormir

7 endroits où prendre un brunch à moins de 150 dhs à Casablanca

Les situations les plus embarrassantes qui nous sont tous arrivées - 2e partie

Quiz : Es-tu un véritable Doukkali ?

13 choses qui font d'elle la femme parfaite

Le Guide du voyageur : Voyager moins cher, c'est possible

Quiz : On te défie pour compléter la suite de ces paroles de chansons marocaines

Mode d'emploi : Comment énerver un marocain ?

La Chine interdit à ses footballeurs de se faire tatouer

9 produits que les Marocains résidents à l'étranger nous demandent d'acheter pour eux