fbpx

Settat : l’affaire « sexe contre de bonnes notes » fait scandale

Par le 24 novembre 2021 à 17:19 - 213 réactions

Les scandales sexuels au sein des universités au Maroc n’en finissent pas. À Settat, des professeurs universitaires sont impliqués dans une affaire de « chantage sexuel » contre l’obtention de bonnes notes aux examens. Cinq professeurs universitaires devraient comparaître, jeudi 25 novembre, devant le procureur général du Roi près la Cour d’Appel de Settat, dans ce qui est désormais surnommé comme l’affaire « sexe contre de bonnes notes » . Ainsi, ces professeurs universitaires seront déférés devant le Parquet compétent après l’achèvement de l’enquête menée par la police judiciaire de Casablanca, dans cette affaire qui a ébranlé l’Université Hassan I de Settat, selon Hespress.

Publicité

Loubna, a 27-year-old Moroccan victim of cyberbullying, looks out of the window in the coastal city of Casablanca on March 9, 2020. – In Morocco, more than one in two women (54%) say they have been victims of some form of violence and in 13.4% of cases of violence linked to new technologies, according to official statistics published by Mobilising for Rights Associates in May 2019. (Photo by FADEL SENNA / AFP)

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

À quoi ressemblent les robes de mariées traditionnelles à travers 25 pays ?

15 plus belles voitures du Roi Mohammed VI

Le langage des hommes dans une relation décrypté en 11 illustrations

7 situations que seules les personnes avec des parents marocains stricts ont déjà connues

11 types de copines que nous avons toutes

11 marocains qui cartonnent à la Silicon Valley

Seuls les habitués des grands taxis casablancais reconnaîtront ces 13 signes

Voici pourquoi les Marocains regardent la télé-réalité

Tu sais que c'est la période des finaux quand...

Nos 8 mensonges préférés quand nous étions gamins