fbpx

Settat : l’affaire « sexe contre de bonnes notes » fait scandale

Par le 24 novembre 2021 à 17:19

Les scandales sexuels au sein des universités au Maroc n’en finissent pas. À Settat, des professeurs universitaires sont impliqués dans une affaire de « chantage sexuel » contre l’obtention de bonnes notes aux examens. Cinq professeurs universitaires devraient comparaître, jeudi 25 novembre, devant le procureur général du Roi près la Cour d’Appel de Settat, dans ce qui est désormais surnommé comme l’affaire « sexe contre de bonnes notes » . Ainsi, ces professeurs universitaires seront déférés devant le Parquet compétent après l’achèvement de l’enquête menée par la police judiciaire de Casablanca, dans cette affaire qui a ébranlé l’Université Hassan I de Settat, selon Hespress.

Publicité

Loubna, a 27-year-old Moroccan victim of cyberbullying, looks out of the window in the coastal city of Casablanca on March 9, 2020. – In Morocco, more than one in two women (54%) say they have been victims of some form of violence and in 13.4% of cases of violence linked to new technologies, according to official statistics published by Mobilising for Rights Associates in May 2019. (Photo by FADEL SENNA / AFP)

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

5 astuces pour éviter de se faire voler à un guichet automatique

Mon beau Maroc : Salé, berceau de civilisations millénaires

13 étapes par lesquelles tu passes avant de trouver le BON cadeau

17 phrases que toute fille marocaine a déjà entendues de sa mère

Quiz : Quel type de fille célibataire es-tu ?

15 types de mecs à fuir absolument

Mon beau Riad : Petit voyage à Marrakech pour découvrir 11 riads qui envoient du lourd

Voici le salaire actuel d'Achraf Hakimi

Ce qui se passe dans la tête d'une fille lorsqu'elle lit le téléphone de son copain

Quand la beauté transcende les âges, les cultures et les religions...