fbpx

62% des Marocains pensent que la violence conjugale est nécessaire et les femmes y adhérent

Par le 4 mai 2017 à 8:32 - 1442 réactions

www.ecrirepourleweb.com

Étonnant ! 62 % des hommes marocains pensent qu’il est du devoir de leur épouse de se soumettre à la violence conjugale, autant plus surprenant que près de la moitié des femmes mariées approuvent cette prise de position masculine. C’est un rapport de l’ONU, rendu public à Beyrouth, qui fait cette révélation bouleversante expliquant, du coup, que la grande majorité des hommes optent pour cette violence « nécessaire à l’équilibre du foyer ».

Publicité

Parallèlement, le rapport onusien fait état d’une autre attitude contradictoire : 67% des hommes souhaitent voir les femmes occuper de grands postes de responsabilité publique. Mais cette appréciation heureuse n’attenue en rien la première.

Publicité

Jeunes ou moins jeunes, le sexe fort continue de dicter ses règles seculaires à l’épouse qui par la force des choses, se doit d’accepter les violences conjugales sous ses multiples formes.

Le rapport de l’ONU n’est pas que négatif. Le document de l’instance internationale révèle dans son étude que les deux tiers de la population marocaine active est pour une éducation appuyée et sans distinctions entre filles et garçons. Le document onusien fait savoir qu’une large majorité des marocains sont convaincus que le seul moyen de lutter contre la violence et l’ignorance c’est l’éducation et l’enseignement.

Journaliste et Social Media Manager chez Welovebuzz.

Publicité

Les indémodables

17 choses qui te passent par la tête pendant la période des examens

Ce que tu vis quand tu fais du code malgré toi

12 moments où on a juste #wannaSprite

Les plus belles mosquées à travers le monde

Quiz : À quel point connais-tu la famille royale marocaine ?

Quiz : Réponds à ces 8 questions et on te dira quel sera le salaire de ton premier job

12 galères que seules les filles aux cheveux longs peuvent comprendre

13 choses qui t'arrivent quand tu commences à ramener le boulot à la maison

Les 11 métiers qui n'existent plus

Voici pourquoi c'est plus facile d’être un garçon qu'une fille au Maroc