fbpx

13 expressions qu’il ne faut plus utiliser

Par - 92 réactions

STOP! Pensez à Molière qui se retourne dans sa tombe à chaque utilisation de ces expressions. Pour l’amour de la langue française, on vous présente les 13 expressions qu’il faut absolument arrêter d’employer tout de suite.

Publicité

1. Au jour d’aujourd’hui

Ah c’est possible que ce soit au jour de demain ?

dsori

Publicité

2. Monter en haut

Parce que toi tu montes en bas ?

ntntrstd1

3. Descendre en bas

gger

4. Reporter à une date ultérieure

Reporter à une date antérieure c’est possible ?

dsgstd

5. Une orthographe correcte

Ortho voulant dire correcte, il serait difficile d’avoir une orthographe plus correcte que ça.

avd

6. Sortir dehors

Ah non, chez nous on sort dehors, désolée!

r83WAmU

7. Rentrer à l’intérieur

f

8. Oh un petit nain

uno1

9. Il fallait prédire à l’avance

Ouaip, sans commentaire.

BradshawOMG

10. J’oppose mon véto

On le pose, si on l’oppose c’est une opposition à une opposition… donc on est d’accord au final ?

wtfit

11. Donne moi une heure de temps et je reviens vers toi

Ah tu savais pas, il existe une heure d’autre chose que le temps !

wtthll

12. Je pense personnellement

Je, je , je , je…

arsenio

13.Vivre sa vie

Ou vivre celle d’un autre, oui pourquoi pas ?

com

Éternelle amoureuse, éternelle rêveuse, éternelle patriote. Je me ferai un plaisir de partager avec vous mes dernières découvertes, mes coups de coeur, ainsi que mes coups de gueule.

Publicité

Les indémodables

10 endroits des plus branchés à visiter à Rabat

18 personnes typiques que tu rencontres à la fac

10 choses que vous ignorez probablement sur les roux

9 choses qui t'arrivent quand tu achètes une nouvelle voiture

Les 11 monuments qui se cachent dans le passeport Marocain

14 choses qui t'arrivent si tu es une personne polyglotte

8 choses à faire pour préserver votre couple

Le monde des comics au bout des doigts de cet artiste

Nous avons tracé le profil de tout sériephile qui se respecte, tu t'y reconnaîtras

Ces 7 guitaristes qu'on a tous déjà croisés