La ville de Casablanca décide de se débarrasser des véhicules abondonnés dans les fourrières

Par le 28 mars 2024 à 16:39

La ville de Casablanca décide de se débarrasser des véhicules abondonnés dans les fourrières

Publicité

C’est officiel ! La maire de Casablanca, Nabila Rmili, a décidé de passer à la vitesse supérieure pour lutter contre l’encombrement des fourrières suite au non-respect du code de la route.

Plusieurs centaines de véhicules qui squattent les fourrières depuis des mois, voire des années, seront vendus aux enchères publiques si leurs propriétaires ne se manifestent pas dans les 7 prochains jours.

Publicité

Ainsi, une fois ce délai dépassé, les biens seront considérés comme abandonnés et seront donc mis en vente publique explique l’arrêté publié ce mercredi.

Cette annonce comprend diverses fourrières de Casablanca à  savoir : Oulad Azzouz, Sidi Othman, Ain Sebaa, Oukacha, Lesieur, Sbata, Fadayan, Sidi Moumen et Ben Msik.

La ville de Casablanca décide de se débarrasser des véhicules abondonnés dans les fourrières

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

5 choses à savoir sur la campagne de vaccination anti-Covid au Maroc

Voici comment les marocains peuvent s'imposer sur le marché de l'emploi !

Top 10 des meilleurs joueurs de Poker au monde

6 dictateurs africains champions des crimes contre l'humanité

6 messages à envoyer à son ex le 1er Avril

10 couples marocains mythiques

7 idées très utiles pour tous les étudiants

12 photos d'hommes musclés qui ont oublié de travailler leurs jambes

7 astuces bizarres de beauté qui vous sauveront la vie

On a tous cet ami '9ewass' qu’on redoute plus que jamais et qu’on évite à tout prix